AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Dim 8 Fév - 22:06





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

 Cela faisait des semaines que la petite espagnole avait quitté la maison familiale. Des semaines qu’elle habitait chez Szymon sont meilleur pote qui habitait, comme par hasard, dans le même immeuble que Matéo, son grand frère. Comment elle avait fait pour ne pas le croiser durant des semaines était une bonne question mais cela l’arrangeait. De ces parents, elle n’avait aucunes nouvelles, ils n’avaient même pas essayé de l’appeler une seule fois et cela n’était pas surprenant. Elle s’attendait à cette réaction de leurs part s’ils apprenaient sa grossesse et ils n’avaient pas du passer à côté, même dans le bordel qu’elle avait laissé dans sa chambre avant de s’enfuir. En ce qui concernait ses frères, elle aurait pensé ne pas avoir de nouvelles non plus, pensant que ces parents les auraient mit au courant, mais étrangement elle avait reçu plusieurs appels de son grand frère Matéo. Mais Eléanor n’avait jamais eu le courage d’y répondre, préférant faire la morte pour encore quelques jours, quelques semaines, le temps qu’elle arrive à remettre de l’ordre dans sa vie. Et puis elle ne supporterait pas d’entendre de vive voix, et surtout pas celle de son grand frère qu’elle était reniée de la famille.

Maintenant qu’elle avait trouvé un petit travail en tant qu’ouvreuse dans un cinéma, Eléanor était ravie de pouvoir participer à la vie chez les Czajkowski dont elle squatté l’appartement depuis déjà un bout de temps. Et pour cela elle n’en remercierait jamais assez son ami. Une fois passé les nausées matinales, hé oui cela commençait déjà, la petite brune avait profité qu’il n’y avait personne dans la salle de bain pour se préparer en quatrième vitesse. Heureusement son corps n’avait pas encore trop changé et elle n’avait pas encore besoin de trop cacher son ventre qui grossissait petit à petit. Dans quelques mois elle savait bien que des pulls amples ne pourraient plus le cacher, mais elle n’y était pas encore. Attrapant son sac à main, elle salua les Polonais avant de sortir de l’appartement et de descendre les escaliers. A un tournant, elle percuta quelqu’un de plein fouet et se retrouva projeter contre le mur. Instinctivement elle se protégea le ventre de ses bras avant de relever les yeux vers celui qu’elle venait de bousculer. Matéo. Là elle était dans la merde. Se redressant, elle fit face à son grand frère, ne sachant pas à quoi s’attendre.
code by Chocolate cookie



Dernière édition par N. Eléanor Artega le Ven 13 Fév - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Jeu 12 Fév - 23:13





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Cela faisait des semaines que Matéo n'avait plus de nouvelles de sa sœur et plus le temps passait, plus il était inquiet. Il avait appris par son frère qu'il y avait eu un problème et qu'elle était partie de la maison, mais on ne lui avait rien dit de plus. Il avait l'impression qu'on lui cachait quelque chose et il n'aimait pas ça. Eléanor était sa sœur bordel. Il avait besoin de veiller sur elle et il n'avait pas le temps de la chercher partout. Pourquoi est-ce qu'elle n'était plus à la maison ? Chez qui était-elle ? Il était persuadé qu'elle ne pouvait pas vivre seule. Et pourquoi est-ce qu'elle ne répondait ni à ses messages ni à ses appels ? Même Théa commençait à voir à quel point la situation le préoccupait et c'était pas bon.

Aujourd'hui c'était congé pour la pompier, mais il était désigné pour faire les courses, enfin, il s'était auto-désigné. Avec ce qui était arrivé à Théa récemment, il n'avait pas envie qu'elle sorte, il préférait qu'elle se repose et c'était tout à fait légitime. Il descendit donc les escaliers d'un pas rapide comme à son habitude, sortant son portable pour vérifier ses messages, sans faire attention, il entra malencontreusement en collision avec quelqu'un. Ramassant son téléphone, il leva vers la personne en question un regard agacé. Ses yeux s'ouvrirent en grand en reconnaissant sa sœur. Non vraiment, c'était elle ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Elle était venu le voir ? Il ne savait pas mais ce n'était pas ça le plus important. Il était tiraillé entre la colère à cause de cette indifférence qu'elle avait montré envers lui et la joie de voir qu'elle allait bien. Ce fut la deuxième sentiment qui l'emporta et il tira sa sœur par la poignet pour l'attirer contre lui et la serrer dans ses bras. Il n'était pas câlin, surtout pas avec sa sœur, mais elle lui avait manqué, et inquiété, plus que de raison.

-Putain Léa, mais t'étais où ?

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Ven 13 Fév - 9:35





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

 Il était sûr que la petite espagnole ne s’attendait pas du tout à tomber sur son frère ce matin. Il fallait bien que cela arrive à un moment où un autre, après tout ils habitaient désormais dans le même immeuble, car il était devenu évident qu’Eléanor c’était installée chez Szymon et pour un petit bout de temps. Au moins jusqu’à ce qu’elle se trouve un logement. Venant tout juste de trouver un petit travail dans le cinéma de la ville, elle espérait réussir rapidement à se prendre en main et ne plus être dépendante de personne.  Descendant rapidement les escaliers, il avait fallu qu’elle percute de plein fouet son grand frère. S’attendant à la pire des réactions, la petite brune attendit en levant de petits yeux vers le grand brun.

Eléanor eut un hoquet de surprise alors que Matéo lui attrapait le poignet pour l’attirait vers lui. Vraiment ? Matéo qui la prenait dans ses bras ? L’espagnole n’en revenait pas, cela devait être la première fois que ce genre de chose se passait. C’est à ce moment là qu’elle réalisa pleinement qu’elle ne lui avait donné aucune nouvelle depuis des semaines et qu’il aurait pu lui arriver n’importe quoi sans qu’il ne le sache un jour. Cela avait été égoïste, elle s’en rendait compte mais ne pouvait rien y changer. Tout de même heureuse de voir Matéo, elle lui rendit son étreinte avant de se reculer comme si elle était une petite fille qui se faisait disputer. Ce qui était un peu le cas au fond. Baissant les yeux, elle se mit à répondre.

_ Matéo …

Sans même s'en rendre compte, Eléanor avait prononcé le prénom de son frère avec l'accent espagnol. En général cela la faisait rire, la façon dont elle prononçait toujours certaines choses alors qu'elle parlait l'Anglais depuis si longtemps. Mais pas aujourd'hui, cela ne la faisait plus rire.

_ Je… Je suis chez un ami. Qui vit dans cet immeuble.

Aie. Là c’était sûr elle allait se faire taper. Durant des semaines elle avait été plus proche que jamais de son grand frère et elle n’avait donné aucun signe de vie. Même si cela était fait exprès, elle savait qu’il n’en comprendrait pas la raison. Cherchant un moyen de s’échapper, parce qu’elle savait que la discussion n’allait pas lui plaire et que les deux espagnols allaient finir par élever la voix. Mais elle était prise au piège.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Sam 14 Fév - 18:17





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Matéo était clairement heureux de retrouver sa sœur et ce malgré le fais qu'il soit fâché contre elle. La famille était quelque chose de sacré pour les Artega, c'était pour ça qu'il ne comprenait pas qu'elle puisse avoir montré autant d'indifférence envers lui. Elle lui rendit son étreinte ce qui arracha un sourire à l'espagnol. Aller, maintenant qu'il voyait qu'elle n'avait rien, il allait certainement beaucoup se fâcher contre elle. Même son prénom prononcé à l'espagnol ne l'attendrissait pas assez pour qu'il laisse tomber les reproches qu'il avait l'intention de lui faire. Néanmoins, son attitude montrait qu'elle regrettait au moins un peu. Elle semblait gênée et même triste. Mais enfin qu'est-ce qu'il s'était passé ?

-Et t'as oublié mon adresse ou tu trouvais ça trop fatigant de monter et descendre les escaliers pour venir me voir ?


Il lui avait répondu sur un ton presque sec, vexé qu'elle habite si près de lui sans pour autant lui donner de nouvelles. Mais c'était quoi le problème à la fin ? Pourquoi est-ce qu'elle vivait chez un ami ? Pourquoi pas chez lui en plus ? Et pourquoi plus  maison ? Matéo ne comprenait rien et ça l'agaçait fortement.

-Et je peu savoir pourquoi est-ce que t'habite plus à la maison ? T'as décidé de faire ta crise d'ado ? C'est quoi le problème ?


Il avait déjà commencé par élever la voix et il savait très bien que sa sœur n'allait pas lui répondre gentiment en disant qu'elle tait désolée, c'était sa sœur et ils avaient tous les deux un bon caractère de merde.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Sam 14 Fév - 20:43





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Eléanor était vraiment étonnée de la réaction de son grand frère, s’attendant plutôt à un regard méprisant et une ignorance de sa part. Mais non, elle voyait bien qu’il était fâché parce qu’après tout elle avait passé des semaines en tant que portée disparue, mais on pouvait aussi lire sur son visage la joie de voir la petite brune. Alors qu’il la prenait dans les bras, Elé lui rendit son câlin avec le sourire avant de répondre à sa première question, lui avouant qu’elle habitait chez un ami et qu’en plus il habitait dans le même immeuble. Oui elle n’avait aucune excuse à part celui d’avoir eu trop peur de sa réaction, ne sachant pas si ces parents lui avaient parlé de la raison pour laquelle elle avait quitté la maison familiale. La petite brune baissa les yeux, honteuse de sa réflexion.

_ J’avais peur Mat’, j’avais peur que tu ne veuille plus me voir…

Le ton de sa voix lui avait fait mal, mais elle ne le laissa pas voir, son côté espagnol l’emportant sur le reste. Il ne la connaissait pas après toutes ces années? Il ne savait pas qu’il ne fallait pas la brusquer et s’emporter envers elle au risque qu’elle fasse la même chose. Et d’ailleurs le ton était en train de monter entre les deux espagnols. Eléanor lui lança un regard noir, avec une pointe d’incompréhension. Il ne connaissait donc pas la raison de son départ ? Pourquoi ses parents n’avaient rien dit ?

_ Les parents ne t’ont rien dit ?

Un peu perdu, elle ne savait plus quoi dire. Elle n’allait tout de même pas lui parler de sa grossesse au milieu de la cage d’escalier. Il fallait qu’elle lui mente, même si cela lui brisait le cœur de ne pas pouvoir lui dire la vérité.

_ Non j’fais pas ma crise Matéo ! Et y’a pas de problème, j’en avais juste marre alors j’me suis barré, c’est aussi simple que ça.

La demoiselle avait elle aussi haussé le ton, et ça phrase résonna un peu trop fort. Cela allait finir par attiré les voisins et elle ne se sentait pas de faire une scène devant tout le monde. Elle avait déjà les nerfs à vif à cause de la situation, du fait de ne plus être chez elle, d’avoir un petit être qui grandit au sein de son ventre. Ce n’était décidément pas le moment que son frère s’y mette aussi.
 
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Lun 16 Fév - 15:21





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Elle avait peur qu'il ne veuille plus la voir ? Mais pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle avait donc fait ? Qu'est-ce qu'il s'était passé chez les Artega pour qu'il ne sache rien, qu'on ne lui dise rien ? Matéo ne supportait pas ça et encore moins de devoir tirer les vers du nez de sa sœur.

-Pourquoi est-ce que je ne voudrais plus te voir Léa ?


Matéo remarqua bien le regard noir de sa sœur, pourquoi ? Parce qu'il avait levé le ton ? De toute façon ils ne savaient pas communiquer sans crier, c'était comme ça. Comme s'il fallait qu'ils hurlent pour se comprendre. Ils n'étaient pas frères et soeurs pour rien. Matéo n'avait déjà pas l'habitude de discuter posément, surtout sur des sujets sensibles, alors avec Eléanor... Il avait déjà du mal à se remettre des blessures d'Althea, si en plus l'espagnole se mettait à faire des siennes ça allait mal finir.

-Non ils ne m'ont rien dit, alors si tu pouvais accoucher là, ça m'arrangerait.



Il ne pensait pas que ses paroles pouvaient autant être de circonstances. Il commençait à en avoir marre de mariner, depuis quand est-ce qu'on lui cachait des choses, à lui ?

La réponse de sa sœur agaça d'autant plus l'espagnole. Non sérieusement, il n'y avait pas de problème ? Elle était parti juste comme ça, sans raison ? A qui est-ce qu'elle voulait faire croire ça ? Est-ce qu'elle avait vraiment envie qu'il s'énerve ? Il se mordit l'intérieur de la joue pour garder son calme. Sa sœur avait le don de le mettre sur les nerfs.

-Ne me mens pas, s'il te plaît. Ça ne peut pas être simple.



Matéo & Eléanor

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Lun 16 Fév - 22:02





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

 Eléanor était mal, surtout du fait de savoir que son frère n’était pas au courant pour sa grossesse, raison première de son départ de la maison familiale. Elle était certaine que ces parents l’avaient appris, qu’ils avaient trouvés le test de grossesse parmi le bordel de sa chambre, car cela faisait des semaines qu’elle n’avait aucune idée, qu’elle faisait la morte auprès de sa famille et le seul à avoir essayer de la contacter avait été Matéo. A quoi jouaient-ils ? Pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Elle ne comprenait plus la petite brune, et voilà qu’elle faisait face à son grand frère qui lui demandait des explications qu’elle ne pouvait pas lui donner. Au fond, elle aurait presque préférer qu’elle l’ignore et la méprise que d’être celle qui allait lui apprendre la raison qui la ferait la détester, comme ces parents devait le faire.

_ Laisse tomber Mat’, tu ne veux pas savoir.

Bordel qu’elle avait envie de prendre ses jambes à son cou la petite espagnole, cette situation était horrible, et elle avait du mal à garder son calme alors que son frère hausser la voix. A croire que c’était le seul moyen pour les espagnols de se faire comprendre. Et le pire c’est qu’il y avait que Matéo pour la mettre dans un tel état et réussir à lui faire hausser la voix aussi rapidement. Eléanor resta stupéfaite de constater que ces parents n’avaient rien dit, mais elle ne comptait pas le faire, elle ne le voulait et puis elle allait finir par être en retard pour le travail si ça continuer. Ne sachant pas quoi faire, elle finit par répondre en sachant très bien que ça ne plairait pas à Matéo. Elle tiqua aussi sur le mot qu’il utilisa, se demandant un instant s’il ne se foutait pas de sa gueule et qu’il ne connaissait pas la vérité.

_ T’as qu’à leur demander.

Elle était encore une enfant l’espagnole, et parfois elle se comportait comme tel, faisant la tête, ne voulant pas démordre de quelque chose. Mais cette fois là elle était tout simplement perdue. Depuis des semaines. Eléanor baissa la tête, elle ne pouvait pas lui mentir, pas à lui qui l’avait vu grandir, pas lui qui lui avait appris comment gruger Mr et Mme Artega. Et cela l’énervait. Elle ne voulait pas lui en parler, elle ne voulait même plus le voir, elle voulait tout simplement aller travailler et ne plus jamais parler de cela. Pourtant ce n’était pas possible, pas avec un être vivant grandissant petit à petit dans  son ventre. Pas alors que dans quelques mois tout le monde le verrait, tout le monde saurait enfin ce qu’elle avait fait. Alors elle envoya tout balader, en sachant pertinemment que cela ne marcherait pas, pas avec Matéo.

_ Si c’est simple Matéo ! Et puis fous moi la paix, faut que j’aille travailler, j’vais être en retard.

Ayant presque crié sa dernière phrase, la petite brune se détourna et voulu s’en aller, mais son grand frère la retint par le bras, ne lâchant pas aussi facilement l’affaire.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Ven 20 Fév - 20:21





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Il ne voulait pas savoir ? Mais bien sûr que si ! Sinon il ne serait pas là à lui tenir la jambe, à hurler dans cette putain de cage d'escalier en attendant qu'elle crache enfin le morceau. Qu'est-ce qu'elle attendait bordel ? Comment est-ce que ça pouvait être aussi dur de lui dire quoique ce soit ? Était-ce si grave ? Elle avait tué quelqu'un ou quoi ? Demander aux parents ? Mais il lui demandait à elle là bordel ! Elle le faisait tourner en bourrique, elle lui faisait monter le ton, il sentait son sang devenir de plan en plus chaud dans ses veines, l'agacement monter. Elle le savait, elle le savait qu'il s'énervait facilement. A quoi jouait-elle au juste ? Plus elle en rajoutait, plus sa nouvelle allait provoquer une réaction violente de la part de Matéo. Elle ne devrait pas l'échauffer autant. Elle le savait que ça n'allait pas l'aider de l'énerver alors pourquoi le faisait-elle ? Avait-elle vraiment si peur que ça ? Qu'est-ce qui lui était passé par la tête ?

Et voilà qu'elle s'énervait, comme si elle en avait le droit. Non là c'était lui qui aurait prendre la tête de la brunette et l'enfoncer dans le mur jusqu'à qu'elle avoue. Mais Matéo n'était pas un homme si violent, il ne lui ferais jamais subir ça mais enfin, qu'elle avoue ! Et puis elle travaillait maintenant ? Depuis quand ? Que s'était-il donc passé dans sa vie depuis des semaines ? Alors qu'elle s'enfuyait lâchement, Matéo l'attrapa par le bras, sûrement un peu trop fort, pour l'empêcher de partir et la tira vers lui. Son regard planté dans le sien, scrutant chacune de ses émotions. Allait-elle encore osé l'éviter ?

-Dis-moi. Dis moi ou je te jure que je vais m'énerver Léa, je vais faire tellement de bruits que tout l'immeuble va avoir le droit de savoir ce qu'il s'est passé.


Le beau brun commençait à devenir agressif. La rage montait en lui de façon inévitable. Si ça continuait, il allait la bouffer,.


Matéo & Eléanor

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Mar 24 Fév - 13:13





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

  Cette journée avait pourtant si bien commencé et Eléanor ne voulait qu’une seule chose, se rendre au travail et rentrer tôt pour prendre un bon bain et peut-être recherché encore des appartements. Elle savait bien qu’une fois le bébé sortit de son ventre elle ne pourrait plus rester chez son meilleur ami. Elle s’immiscer déjà bien trop dans sa vie et elle ne voulait pas abuser, même si elle savait que Szymon aurait accepté de la garder pour l’éternité, avec un bébé et même quatre.

Alors qu’elle descendait les escaliers, elle percuta quelqu’un. Matéo. Son grand frère. Qui apparemment n’était pas au courant des raisons qui l’avait poussé à partir de chez ses parents. D’ailleurs elle se demandait bien à quoi est-ce qu’il pouvait bien joué. Elle était certaine qu’ils étaient au courant de sa grossesse, le manque de nouvelles d’eux en était la preuve. Mais pourquoi il n’avait rien dit au reste de la famille restait un mystère pour la demoiselle. Le ton monta entre les deux espagnols en parti à cause de la brune qui ne voulait pas annoncer à son grand frère la raison qui le ferait la détester jusqu’à la fin de sa vie.

Elle aurait largement préféré que ces parents le fassent, quitte à ce qu’il l’ignore en la croisant dans les couloirs. En ayant marre de cette discussion, Eléanor lui lança qu’elle allait être en retard à son travail et qu’elle devait y aller, mais Matéo la rattrapa par le bras et la força à se retourner vers lui. Affrontant son regard, elle finit par le baisser. Il voulait savoir, alors il allait le savoir. Le repoussant du mieux qu’elle le pouvait, la petite brune échappa à son emprise avant de se mettre à hurler.

_  J’SUIS ENCEINTE BORDEL !

A bout de souffle et ayant probablement alerté tout l’immeuble, la petite espagnole recula de quelques pas, attendant la réaction de son grand frère. Elle ne savait pas si elle devait attendre qu’il l’ait fait ou si elle devait partir en courant pour éviter ce qui allait probablement se passer : qu’elle se prenne une gifle.


code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Mer 25 Fév - 12:40





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Matéo n'en avait rien à foutre qu'elle soit en retard à son travail, déjà il ne savait pas qu'elle travaillait alors... Oui, c'était une raison suffisante pour ne pas y prêter attention. Il n'aimait pas qu'on lui cache des choses alors que sa sœur le fasse... C'était insupportable. Il soutint son regard attendant qu'elle lui dise enfin... Putain. La colère qui s'était accumulée en lui depuis le début de cette conversation venait d'atteindre son paroxysme et il allait devoir faire des efforts surhumains pour ne pas tout déverser sur sa sœur. Putain. Il pouvait pas la frapper. Il pouvait pas... Mais bordel comment est-ce qu'elle avait fait ? Enfin non, il savait comment, mais est-ce qu'elle était inconsciente au point de ne pas se protéger. Elle connaissait tout de même assez leurs parents pour savoir le scandale que ça allait faire ! Elle... Elle était stupide. Matéo foutu son poing dans le mur avec une force telle que le bruit résonna dans le cage d'escalier. Merde, il fallait qu'il fasse quelque chose, qu'il tape sur quelqu'un, qu'il se fasse les nerfs. Peu importe si c'était pas censé être son problème.

-Putain Léa, t'es vraiment impossible.


L'espagnol passa ses mains sur son visage. Calme, il devait être calme, mais il y arrivait pas.

-Si je croise ce petit con, je vais le tuer Léa.


Il le pensait, vraiment, si jamais il le voyait, cet enfoiré n'en ressortirait pas indemne. Il en avait rien à foutre à qui était la faute, il ne pouvait pas taper sur sa sœur alors il taperait sur lui.

-Mais bordel pourquoi t'as pas fait attention ? Tu sais bien que coucher avant le mariage, déjà c'est pas vraiment bien vu des parents, mais là, là tu le fais exprès, merde quoi !

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Mer 25 Fév - 21:45





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Voilà c’était dit. C’était sortit de sa bouche. La vérité sur la raison de son départ de la maison familial. Eléanor l’avait hurlé à son frère, à la terre entière. Tout l’immeuble avait du l’entendre mais elle s’en foutait légèrement. La demoiselle avait légèrement reculé attendant la réaction de son grand frère, se demandant si elle devait rester ou partir en courant et se cacher jusqu’à la fin de sa vie. Mais ses jambes refusèrent de lu obéir et elle resta planté là à le regarder comprendre ce qu’elle venait de dire.

La petite brune recula jusqu’à heurter un mur alors que Matéo venait de cogner son poing contre un mur. Terrorisé par la réaction de son grand frère, elle se demanda une seconde s’il serait capable de la cogner elle aussi. Ces mots la frappèrent avec force et elle sentit la colère prendre le pas sur la peur. Surtout lorsqu’il parla de tuer le père. Aleksei n’y était pour rien. Il n’était même pas encore au courant. Serrant les dents, elle répondit.

_ T’as pas intérêt Matéo.

Il n’avait pas intérêt à le toucher, qu’il passe sa colère sur quelqu’un d’autre. De toute façon elle n’était pas prête de lui donner l’identité du père de son enfant. Du moins pas tant que lui ne serait pas au courant et cela pouvait prendre un certain temps. Relevant les yeux vers Matéo, la petite brune bouillonnait de rage.

_ Mais tu crois que j’le sais pas ! Tu crois pas que je sais pas que j’ai merdé et bien !

Reprenant son souffle elle ne tarda pas à reprendre.

_ Pourquoi t’crois que j’me suis barré de la maison. j’savais bien que j’aurais le droit à une scène de ce genre. Sauf que tu vois Matéo j’en ai pas besoin !
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Dim 1 Mar - 19:33





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Il n'avait pas intérêt ? Ah ouais ? Depuis quand est-ce qu'elle le menaçait ? Et puis sinon quoi, hein ? Il baissa son regard plein de colère vers elle, remarquant la silhouette complètement terrorisée de sa sœur. De quoi est-ce qu'elle avait peur au juste ? De lui ? De sa réaction ? Il ne lui avait pas tapé dessus non plus. Il soupira, tentant de se contenir. Bordel, elle pouvait bien dire ce qu'elle voulait, le con de père n'allait pas s'en sortir indemne.

-Sinon tu vas prendre tes petites mains et me les enfoncer dans le ventre, c'est ça ?


Matéo n'en pouvait déjà plus de tout ce bordel. Et voilà qu'elle se mettait en colère. Hey, c'était elle la fautive. Elle voulait faire un concours ? Parce qu'il risquait de gagner vu l'envie qu'il avait de décalquer les deux fautifs. Un gamin bordel, elle attendait un gamin. Un truc qui chouine et qui fait caca. Un truc qui vit. Il savait pas ce qu'il était censé faire. La rassurer ? Lui dire que ça allait bien se passer ? C'était ça son rôle de grand frère mais... C'était pas son genre d'être doux et gentil avec sa sœur, surtout quand ses nerfs étaient autant à vif.  

-T'aurais eu une scène bien pire à la maison.


Le brun leva les yeux au ciel, tentant de se calmer. Décidément, sa sœur était impossible. Mais lui crier dessus ne servait à rien, enfin si à la détendre mais sinon...

-Qu'est-ce que tu vas faire ? Tu le gardes ?


Avorter devait être aussi mal vu par ses parents que coucher avant le mariage. Mais de toute façon elle ne devait plus en avoir grand chose à faire de ce qu'ils pensaient.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Lun 2 Mar - 13:32





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Oh non il n’avait pas intérêt à toucher à Aleksei. De toute façon, pour le moment personne ne connaissait le nom du père de son enfant, à part Szymon, son meilleur ami et elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance. Quant au fait de le dire à Matéo, il en était hors de question. Le russe n’était même pas au courant de ce qui l’attendait et elle ne voulait surtout pas qu’il l’apprenne en se faisant casser la figure par l’espagnol. Eléanor ne dirait rien, au non rien du tout.

_ Oui Matéo, mais j’taperais plutôt dans les couilles !

La peur laissa place quelques instants à la colère. La demoiselle aurait mieux fait de passer son chemin, même si elle savait que son frère ne l’aurait pas laissé partir comme ça. Il n’était pas comme ça, et surtout pas avec elle, il n’allait pas la réconforter, la prendre dans ses bras et lui dire qu’il serait là pour elle. La petite brune ne devait pas compter sur ça, il était comme ces parents. Voilà pourquoi elle s’était barrée. Eléanor lui lança un regard noir. Oui elle aurait eu une scène bien pire que ça chez elle, mais elle l’avait évité et elle en était bien heureusement. L’espagnole était déjà assez perdue comme ça pour en rajouter avec des disputes de famille.

Toujours appuyé contre le mur, Eléa commençait à ne pas se sentir bien, et elle savait très bien qu’elle n’irait plus travailler maintenant, non pas pour aujourd’hui, elle irait s’enfouir sous les couvertures dans le lit de son meilleur ami et n’en sortirait pas avant le lendemain matin. La brune sentit toute la colère redescendre en entendant la question de son grand frère. Bien sûr qu’elle allait le garder, elle ne pouvait pas… Elle ne pouvait pas tout simplement avorter et faire comme si de rien n’était. C’était sa chance cet enfant, sa chance d’avoir une vie meilleure.

_ Oui… Oui Mat’ j’le garde. Et que tu sois d’accord ou pas avec ça j’en ai rien à faire. Tu peux être en colère, tapé tout ce que tu veux, ça changera rien à ce que j’ai décidé.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Sam 14 Mar - 12:26





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Lui taper dans les couilles ? Sa sœur avait toujours été d'une grande délicatesse... Et en plus aujourd'hui elle était sur les nerfs alors ça ne risquait pas d'arranger les choses. Elle lâcha un petit soupire en la regardant. Il était toujours énervé, évidemment. Il lui en voulait mais plus il allait crier, plus elle allait se braquer, ça avait toujours été comme ça entre eux.

-Arrête, tu serais triste d'être jamais tata.


Il tenta de lui faire un sourire même si intérieurement il était toujours remonté contre elle. Il fallait qu'ils se calment, tous les deux. Et peut-être que quelque chose de constructif sorte de cette conversation. Elle allait le garder alors ? Matéo ne pouvait pas dire si c'était une bonne ou une mauvaise chose, mais c'était sa décision. Il n'allait pas être comme ses parents, l'obligé à faire quoique ce soit. Il espérait juste qu'elle assumerait cette nouvelle responsabilité, mais elle avait l'air bien parti. Il tendit le bras vers elle et l'amena contre lui pour la serrer dans ses bras. Il serrait là, ou plutôt, il essaierait d'être là.

-Qu'est-ce que je suis censé faire ? J'ai envie d'être là, mais je te jure Léa, je vais le frapper.


Il ne pouvait pas se résoudre à ne pas être en colère contre quelqu'un. Il fallait bien qu'il exprime son sang chaud, un peu.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Sam 14 Mar - 17:25





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

La petite brune était énervé, par sa situation, qui faisait qu’elle n’avait plus aucun repère dans sa vie à part son meilleur ami, par la situation présente avec son grand frère, qu’elle avait redouté plus que tout. Et puis le fait qu’il s’emporte lui aussi contre elle n’arrangeait pas les choses. Sur le moment Eléanor était prête à lui faire mal s’il essayait de s’en prendre à Aleksei, le pauvre n’avait rien demandé, il n’était même pas encore au courant qu’il allait devenir papa et elle devait le lui dire elle, en face à face et non pas qu’il l’apprenne en se prenant Matéo sur la figure.

La réponse de son grand frère la fit presque rire, si elle n’avait pas été aussi énervé, mais cela eu tout de même l’effet de la calmer un peu. Surtout en voyant que Matéo essayait de calmer le jeu en souriant.

_ Faudrait déjà que quelqu’un veuille de toi…

Un peu d’humour, oui l’espagnole en était encore capable. Elle savait bien au fond que son frère était presque parfait, et elle ne comprenait toujours pas comment une fille n’avait pas réussi à lui mettre le grappin dessus. Au fond peut-être qu’il était comme elle, à ne pas croire en l’amour, a ne pas connaître ou ne pas vouloir connaître ce sentiment d’être amoureux. Eléa venait de lui dire qu’elle allait garder cet enfant qui commençait à grandir au sein de son corps, et même si cela ne lui plaisait pas il fallait qu’il l’accepte. La demoiselle espérait tout de même qu’il ne ferait pas comme ces parents et qu’il serait là pour elle, la brune avait quand même besoin de sa famille.

Elle se laissa faire alors qu’il tendait le bras pour l’attirer vers elle afin de la serrer dans ses bras. C’était la deuxième fois qu’il faisait cela dans la même journée, Eléanor n’était pas habitué et les larmes lui montèrent aux yeux. Après tout c’est tout ce dont elle avait besoin, d’un câlin de quelqu’un qui l’aime. Ce qu’il était censé faire ? L’espagnole n’en avait aucune idée, elle ne savait déjà pas quoi faire elle-même.

_ Attends au moins qu’il soit au courant…

Si elle avait le courage de l’annoncer au russe un jour.

_ J’sais pas ce que tu dois faire Mat’, j’sais déjà pas moi-même ce que je suis censé faire ni comment. Mais… j’ai juste besoin de savoir que t’es là, avec moi.

Enfouissant un peu plus son visage dans l’épaule de son grand frère, Eléa se sentait enfin calme, apaisée…

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Lun 20 Avr - 15:03





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

La situation était pire que tendu et il n'y avait pas à douter que c'était la faute du brun qui ne faisait que rentrer dans le tas sans réfléchir. Mais merde, on ne lui avait jamais appris la délicatesse et surtout pas avec sa sœur. Ils avaient un peu été élevés en se tapant dessus, enfants. La remarque de la brune le fit sourire. Elle n'avait pas vraiment tort, il n'était pas prés de trouver une femme qui le supporte, enfin, durablement. Parce que pour la nuit c'était pas encore très difficile mais d'ici qu'il s'installe avec femmes et enfants... Non il préférait encore ne pas y songer.

-Je suis très désiré voyons, je ne vois pas du tout ce que tu insinues !

 
Pour calmer le jeu, pour lui montrer qu'il serait là, pour améliorer les choses, il prit sa petite sœur dans ses bras pour la serrer contre lui. Il savait que crier n'était pas la meilleure réaction du monde, qu'il agissait comme un idiot, mais on ne lui avait pas donner de mode d'emploi pour savoir comment réagir dans ce genre de situation. Il était perdu l'espagnol... Et il avait besoin qu'on l'aide. Si même Eléanor ne savait pas ce qu'il devait faire, alors qui le saurait ? Qui est-ce qui le guiderait ?

-Je peux aller lui dire si tu veux...


Il savait très bien que cette idée ne plairait pas à sa sœur, mais il la trouvait presque bonne. Il lâcha un petit soupira avant de la serrer un peu plus contre elle en sentant sa tête contre son épaule.

-Je suis là et même si j'suis sûrement pas le grand frère idéal je vais essayer de faire ce qu'il faut, promis. Et je suis sûr que ça va aller, t'es forte Léa.


Bien sûr que sa sœur était forte, c'était une Artega, les Artega s'en sortait toujours.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Mer 22 Avr - 8:25





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Eléanor était sur les nerfs. Déjà qu’elle les avait à vif à cause de sa grossesse, la réaction de son frère faisait empirer les choses. Pourtant elle le connaissait, elle savait qu’avec son tempérament ils n’allaient pas tranquillement se mettre à discuter. C’était d’ailleurs une des raisons pour laquelle la jeune femme avait attendu autant de temps avant de lui faire face. Et encore elle aurait attendu plus longtemps si elle ne l’avait pas croisé dans la cage d’escalier. Finalement un trait d’humour était en train de détendre l’atmosphère. Vraiment elle n’était pas encore née la fille qui arriverait à changer Matéo Artega et le mettre en couple. Ou peut-être pas, on ne sait jamais après tout. Elle ne pensait pas tomber enceinte aussi jeune ni dans une telle situation. Comme quoi tout est possible…

_ Ca t’vois j’veux pas savoir Mat’, j’veux continuer à faire de jolies rêves.

Imaginer son grand frère avec une fille ? Pas question. Pourtant s’il était comme sa petite sœur, y’avait du souci à se faire. A eux deux il aurait été facile qu’ils se soient tapés toute la ville. Voyant qu’il lui tendait les bras, Eléanor vint se réfugier contre son frère. Elle n’avait pas l’habitude qu’il soit aussi tendre avec elle, mais elle n’allait pas dire non, surtout pas aujourd’hui alors qu’elle en avait terriblement besoin. La petite brune avait encore tellement de choses à régler, comme le fait d’aller parler au père de son bébé pour lui annoncer la nouvelle. Il ne fallait surtout pas que ce soit Matéo qui le fasse. Déjà parce qu’elle n’était pas sûre de le revoir vivant après ça, et puis parce que c’était à elle de le faire. Elle voulait garder cet enfant, elle allait devoir en assumer les conséquences et agir comme une grande.

_ Non, j’sais comment tu vas le faire, et ce n’est pas en lui mettant ton poing dans la figure qu’il faut lui annoncer.

Les larmes aux yeux, Eléa écrasa son visage contre l’épaule de son grand frère qui la serré un peu plu fort, se retenant de se mettre à pleurer. Les Artega ne pleurent pas, et encore moins devant un autre Artega, même si la demoiselle était une fille. Les mots de Matéo lui gonflèrent le cœur, c’est tout ce qu’elle avait besoin d’entendre.

_ L’est pas trop tard pour apprendre. T’vois, t’sais déjà faire les câlins.

La voix étouffé par le corps du grand brun, cela ne l’empêcha pas de continuer.

_ J’suis pas aussi forte qu’on pourrait le croire Matéo. J’suis qu’une gamine qui va avoir un enfant…
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ papotages : 124
∞ avatar : Shiloh Fernandez

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Sam 20 Juin - 15:48





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...


Matéo ne put s'empêcher de rire légèrement en entendant sa sœur dire qu'elle ne voulait pas savoir. Quoi, elle ne voulait pas imaginer ? Ça risquait de la hanter ? L'espagnol était tenté de la taquiner un peu plus mais il n'insista pas, parce qu'il savait qu'il n'aurait pas voulu qu'elle fasse la même chose. Il était déjà assez en colère comme ça qu'un homme l'ait mise enceinte, parce que oui c'était sa faute et seulement sa faute, alors si elle en avait rajouté une couche sur les activités qu'elle pratiquait au lit et avec qui, ça serait certainement très mal passé.

-T'as raison, profite de tes nuits pendant qu'elles ne sont pas encore trop courtes.


Evidemment, il faisait allusion au bébé. Une fois que cette petite chose aurait pointé son nez, et qui sait quand, il faudrait bien s'en occuper et même s'il était encore jeune quand son frère et sa sœur on vu le jour, il savait très bien qu'un gamin ça chialait la nuit. Décidément, il n'avait aucune envie d'être à la place d'Eleanor. Être papa ? Il faudrait déjà qu'il trouve la mère, il faudrait avant tout qu'il accepte l'idée de se poser avec quelqu'un alors clairement ça n'était pas près d'arrivé. Il était encore bien trop immature pour élever un gosse, il était sûr que sa sœur s'en sortirait bien mieux, il lui faisait confiance, si elle avait pris la décision de le garder c'est qu'elle s'en sentait capable.

Décidément, la petite Artega connaissait un peu trop son frère. Oui il avait l'intention de lui annoncer avec son poing à travers la figure s'il en avait l'occasion. C'était une réaction normale non ? Bon un peu extrême, il pouvait le concevoir mais c'était trop tentant. Matéo sera un moment Léa dans ses bras pour qu'elle sache qu'il serait là, quoiqu'il arrive, quoiqu'elle puisse faire.

-Tu me connais trop bien.


Matéo eut un petit sourire en l'entendant. Oui il savait faire les câlins, même si elle n'y avait que très rarement eut le droit, parce que c'était sa sœur, parce qu'ils étaient des Artega, parce que c'était comme ça. Bien sûr qu'il voulait s'occuper au mieux de son neveu, même s'il ne s'en sentait pas vraiment capable pour le moment. Il baissa tendrement son regard vers sa sœur, voulant juste la réconforter. Oui, à ses yeux c'était encore une gamine, mais certainement que pour les autres c'était différent.

-Je sais ce que tu es, Léa, je sais que ce sera pas facile mais t'es pas toute seule, d'accord ? On sera là pour toi, moi, Théa, et sûrement plein d'autres, ça va aller j'en suis sûr.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    Lun 22 Juin - 22:21





Matéo & Eléanor
Tellement de questions restent sans réponses et pourtant, malgré le fait que je les ais, je ne peux te le dire au risque de te voir me détester...

Imaginer son frère en pleine action ? Très peu pour elle, Eléanor ne voulait pas être traumatisé à vie et ne plus pouvoir fermer l’œil. Bien sûr elle savait qu’il pratiquait, c’était un mec et en plus un Artega, mais tout de même, elle ne voulait pas en savoir plus. Est-ce qu’elle allait lui raconter, elle, ce qui se passait dans son lit ? Non ! Même si de toute façon en ce moment il ne se passait pas grand-chose. Pourtant elle dormait avec Szymon, pratiquement toutes les nuits, quand il acceptait bien de lâcher son canapé. Et il ne se passait rien. Strictement rien. C’était son meilleur ami en même temps, cela aurait été trop bizarre. Mais c’était bien une première pour la demoiselle. Eléa leva les yeux vers son grand frère. Il avait raison, dans quelques mois, rien ne serait plus pareil. Mais ce n’était pas grave, elle s’y était préparé l’enfant. Du moins elle croyait l’être.

_ Ouais j’vais essayer.

Il était trop tard pour faire marche arrière et de toute façon la brune ne le voulait pas. Elle voulait cet enfant, quelque soit les conséquences de son choix, qu’importe si elle se retrouvait sans famille, elle allait créer la sienne. Avec son enfant. Son meilleur ami, s’il le voulait bien, et quiconque voudrait bien d’elle. Sans une seule hésitation, bien qu’elle soit un peu surprise, Eléanor alla dans les bras de son grand frère, se demandant si ce n’était pas la première fois que ce genre de chose arrivé. Bien sûr qu’elle le connaissait son frère, elle l’avait supporté durant tellement d’années, d’ailleurs la demoiselle avait été contente de le voir partit de la maison, bien qu’après celui il lui avait énormément manqué, mais ça elle ne lui avait jamais dit.

_ Bien sûr ! J’suis un peu comme toi d’ailleurs…

Les Artega, ils étaient tous un peu les mêmes dans le fond, avec leurs putain de fierté Espagnole et leurs traditions. Du moins surtout les parents, la demoiselle était certaine que s’ils avaient connaissance de seulement la moitié des activités de leurs enfants, ils auraient une crise cardiaque le champ. Quant à elle, elle ne savait pas trop si elle y arriverait, dans le fond elle n’était encore qu’une enfant. Bien qu’elle se sente peut-être prête et qu’elle ait pris sa décision, ce n’était probablement pas la meilleure chose à faire. Un sourire apparut sur les lèvres de Léa en écoutant son frère de qui elle se détacha petit à petit. Oui ça irait. Parce qu’il le faudrait, parce qu’elle l’avait décidée.

_ Gracias, Hermano.

Jetant un coup d’œil à sa montre, elle se rendit compte qu’elle n’était pas du tout en avance pour son travail. Il ne fallait pas qu’elle commence à être en retard alors que ça ne faisait pas longtemps qu’elle avait trouvé ce poste…

_ Faut qu’j’y aille. On s’voit plus tard ?

Un dernier sourire au grand brun et la demoiselle dévala les dernières marches avant de se fondre dans la foule, le cœur un peu moins lourd.
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor    

Revenir en haut Aller en bas
 

J'avais cru pouvoir disparaître... # Matéo & Eléanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si tu avais un pouvoir magique, lequel serait-ce?
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives rp-