AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SZYMONetISMAËLLE ► 3615 détresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: SZYMONetISMAËLLE ► 3615 détresse.    Jeu 12 Fév - 22:47

Encore une fois, Maëlle se faisait larguer. Certes, elle n’était pas plus attachée que ça au gars, mais elle appréciait sa compagnie, et elle s’était dit qu’elle pourrait apprendre à l’aimer. Malheureusement, elle n’avait pas eu le temps, puisqu’il venait de lui envoyer un message lui disant qu’ils n’allaient pas continuer, et par SMS, en plus. Alors qu’elle devait sortir avec des amies, elle remonta dans sa chambre, expliqua qu’elle n’allait pas être là, et se changea pour enfiler son mini-short de rupture ainsi que son débardeur complètement déformé. Elle l’avait tellement porté qu’il ne ressemblait plus à grand-chose, après tout, vu le nombre de fois où elle s’était faite larguer. Elle avait le don de choisir les gars qui voulaient juste baiser un petit bout de temps, puis la jeter parce qu’ils se lassaient d’elle. Elle était si chiante que ça ? Et quand ils ne voulaient pas avouer la vraie raison, ils lui disaient qu’elle bossait trop, et que ses cours prenaient trop de temps, qu’elle était pas aussi prête pour une relation qu’elle voulait l’entendre, et toutes ces conneries. Elle se planta sur son lit, enroulée dans sa couette, pris son téléphone, et tapota le numéro de Szymon. Ca lui faisait tellement bizarre de chercher les contacts, ne pas passer par skype et tout ça, mais en même temps ça faisait tellement de bien ! Elle appela son brun de meilleur ami, et commença à pleurnicher : « - Sweetie, devines qui s’est encore faite larguer ? Tu viens chez moi, j’ai besoin de te voir. ».
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMONetISMAËLLE ► 3615 détresse.    Jeu 12 Fév - 23:37





Ismaëlle & Szymon
listening, sometimes, is killing you. Je poussais enfin a porte sur Starbucks du centre commercial, ma journée de travail enfin terminée. Je ne trouvais pas mon travail ingrat, en réalité, il me plaisait assez. Mais récemment, les journées me semblaient étonnement longues, et ce de plus en plus à chaque fois qu'une d'entre elles se terminaient. Je pense que c'était à cause de l'hiver. Quand j'arrivais, il faisait nuit. Que je repartais, il faisait nuit. Ça me donnait l'impression de passer ma vie dans ce coffee shop, littéralement. Et puis, l'hiver rendait les gens hostiles. On n'aimait pas sortir par ce froid intense, et ça nous mettait de mauvaise humeur. Et résultat, c'était les serveurs qui se prenaient tout sur la gueule. Parfait. Vraiment parfait.

Quelques mètres après être sorti du centre, en route vers chez moi, j'ai senti mon téléphone vibrer dans ma poche. Je l'en ai sorti, et un sourire s'est sculpté sur mes lèvres quand la tête d'Ismaëlle est apparue sur l'écran. C'était toujours étrange de voir son nom s'afficher sur mon téléphone et non sur mon ordinateur. « Allô ? ... Hm, toi je dirais ? ... J'arrive. » Tout ce dont j'avais besoin. Que la fille pour laquelle je ressentais plus, beaucoup plus que de l'amitié, m'appelle pour me demander de venir afin qu'elle puisse pleurer sur mon épaule. Je voyais déjà le truc se passer. Sauf que d'habitude, pleurer sur l'épaule n'était qu'une expression - puisqu'il est techniquement impossible de pleurer sur l'épaule d'une image. Alors que là. Elle avait réellement pleurer sur mon épaule. Jésus.

J'ai fait demi-tour, prenant ainsi la direction du lotissement dans lequel ma rousse de meilleur amie vivait. Je n'y avait jamais mis les pieds, mais je savais très bien à quoi ça ressemblait : des maisons et des villas à perte de vue, un peu le genre d'endroit dans lequel je vivais en Pologne - en moins riche, évidemment. On parle de la Pologne. Et je savais quelle villa correspondait à celle de l'anglaise parce qu'elle m'avait envoyé une photo, il y a dix ans. Et j'avais tellement eu honte de ma maison à moi - un pavillon, qui n'avait pas l'air terminé, dans lequel on s'entassait à quatre - que jamais elle n'avait vu à quoi elle ressemblait. Un quart d'heure après son coup de fil, grosso modo, j'ai atteint le petit chemin de pierre plate qui menait jusqu'à sa porte d'entrée. J'ai frappé, et sa mère, que j'avais déjà vue par Skype a plusieurs reprises, m'a accueilli à bras ouverts et m'a sorti : "Tu es venu voir Maëlle ?" J'ai hoché la tête en souriant, et l'ai remercié quand elle m'a indiqué les escaliers et la porte de la chambre de ma meilleure amie. Je suis montée en essayant de faire le moins de bruit de possible, sans que je sache vraiment pourquoi. J'ai tourné à gauche, comme Madame Jenkins m'avait dit, et me suis dirigée vers la seule porte qui je voyais. J'ai pris une grande inspiration, ai frappé deux fois, et ai attendu que sa voix, étouffée par l'épaisseur du mur qui nous séparait, me dise d'entrer pour pousser la poignée de la porte.

Elle était là.

En short.

Et en débardeur.

J'ai lâché un juron en polonais et elle s'est immédiatement retournée, reconnaissant très certainement ma voix et ma langue. J'ai instinctivement tiré mes lèvres en un sourire qui se voulait réconfortant, avant de flanquer mes mains dans mes poches, focalisant mon attention sur son visage, et faisant tout mon possible pour ne pas le faire dériver sur ses jambes nues ou dans son décolleté. J'ai pincé les lèvres en soupirant profondément. La soirée allait être très, très longue. « Alors, c'est qui, cet enfoiré ? »

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SZYMONetISMAËLLE ► 3615 détresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives présentations & cie-