AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Jeu 12 Fév - 23:12

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Posé sur mon canapé, je regardais le plafond me demandant ce que j’allais bien pouvoir faire de ma journée. C’était mon deuxième jour de repos de la semaine, chose qui arrivait très rarement. Du coup, toutes les petites choses du quotidien comme le ménage, les courses et tout ce qui va avec, tout était fait. La télé tournait en fond, et je pouvais entendre une émission culinaire. Je réfléchissais à ce que je pouvais faire, même le grand flemmard que j’étais en avait déjà marre de glander là sur le canapé. « J’ai faim en fait… » Tournant la tête, je vis Esprit d’Obi-Wan allonger près du radiateur, en train de dormir.  Je levais les yeux au ciel, ce chien ne changera donc jamais. « Pour pas changer. » En regardant vers la télévision, je remarquais que c’était une émission spéciale crêpes. « Mmmmh des crêpes. » Putain ouais. Des crêpes. Cela faisait tellement longtemps que je n’en avais pas mangé, et d’un seul coup j’avais une folle envie de crêpes. J’aurais pu sortir et aller dans un café et prendre une crêpe accompagné d’un chocolat chaud, mais en voyant la neige tomber dehors, je n’avais pas envie de sortir de chez moi. Et puis ce que je voulais vraiment faire, c’était une « crêpe party » comme quand j’étais petit. Avec plein de crêpe. Du sucre. Du chocolat et toutes les bonnes choses qu’on peut mettre sur des crêpes. Mais seul, c’était beaucoup moins marrant. Je pris mon téléphone qui était sur la table basse, sans pour autant bouger du canapé et regardais dans mes contacts. Je descendais, afin de voir qui était susceptible d’être chez lui et partant pour manger des crêpes. Szymon ! Il n’habitait pas loin, et j’étais persuadé qu’il avait envie de crêpes. Au pire, j’irai le chercher et je le traînerais jusqu’ici. En espérant qu’il soit à la maison, je lui envoyais un message. « Je suis sûr que t’as envie de crêpes ! » Je me levais, et en attendant sa réponse, j’allais voir dans la cuisine si j’avais tout ce qu’il me fallait. J’entendais alors quelqu’un frapper à la porte et j’allais directement ouvrir, alors que mon chien se réveillait et me rejoignait à la porte. En ouvrant, je souriais, Simon était là avec une crêpière. « Je savais que t’avais envie de crêpes ! » Sans trop attendre, je me mis de côté pour le laisser entrer.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Jeu 19 Fév - 18:41





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
Les jours de repos, aussi bizarre que cela puisse paraître, était les pires. Avant, je savais comment m'occuper : je regardais des films, jouait à la console, lisait, chantait. Mais j'avais tout vu,  terminé tout mes jeux, lu toute ma bibliothèque et chanté toutes mes chansons favorites. Et après un an en tant que travailleur à plein temps,  je ne savais plus trop ce que ça faisait, d'avoir une journée pour soi. Surtout quand votre petite soeur sortait à Brighton toute l'après-midi, et que votre colocataire, qui se trouvait être votre meilleure amie par la même occasion, passait les siennes à chercher un appartement. J'étais donc seul chez moi, sans rien à faire. Assis comme une boulet sur mon canapé, le coude sur l'accoudoir, ma paume soutenant ma joue. De mon autre main, j'appuyais sur le bouton de ma télécommande pour changer de chaîne. Je le faisais depuis tellement longtemps que j'avais adopté un rythme. Tap. Tap. Tap. Je ne faisais même plus attention à ce qui se passait sur mon écran. Je le contemplais d'un regard vide, trop occupé à penser. Penser à tout ce qui se passait en ce moment. J'avais passé un peu moins d'un an dans cette ville sans qu'il ne m'arrive rien. J'étais juste Szymon, le type du Starbucks à l'accent bizarre qui attendait désespérément que Dieu lui somme d'aller voir sa foutue correspondante, qui se trouvait être la raison pour laquelle il avait ramené ses fesses de polonais ici. Et maintenant, j'étais celui qu'Isma appelait quand quelque chose n'allait pas. Parce que maintenant, elle savait que j'habitais de l'autre côté de sa ville, et pas de son continent. J'étais celui chez qui Eléanor avait débarqué alors qu'elle avait un gros, gros problème. Alors que personne n'était venu chez moi en un an. Tout me tombait dessus d'un coup, alors j'avais cru que mon jour de repos ne serait pas réellement un jour de repos. Mais Maëlle travaillait. Eléanor courrait partout pour se trouver un toit parce qu'elle refusait de squatter sous le mien trop longtemps. Et Kasia ne rentrait que pour dormir. Ou manger, parfois. Alors j'ai atterri là, sur mon canapé, affalé comme une crêpe, en train de...

Crêpes.

Oh ouais.

Je me suis levé en trombe, lâchant ma télécommande par la même occasion. Je l'ai entendu tomber après avoir fait quelques pas, et je me suis retourné. Je l'ai regardé quelques instants avant d'hausser les épaules. « Toute façon, elle tombera pas plus bas. » La flemme de la ramasser. J'avais envie de crêpes. J'étais sur le point de sortir un saladier d'un placard quand mon téléphone a sonné. C'était seulement quand je trouvais un truc à faire qu'on décidait de me parler, hein ? En marmonnant, j'ai récupéré mon téléphone, laissé nonchalamment sur le bar. La tête de con d'Anakin s'est affiché, et j'ai ri avant de décrocher. J'ai rien eu le temps de dire avant qu'il ne me demande si je n'avais pas envie de crêpes. « J'crois qu'il faut qu'on aille voir un médecin, parce que j'ai l'impression qu'on a le même cerveau. » J'ai raccroché, ai pris ma crêpière ai glissé mes pieds dans mes Converse, manquant de royalement me casser la gueule, j'ai ouvert la porte, l'ai refermé, ai monté un étage, ai frappé à celle d'Ani. Il a sourit, et j'ai fait de même. « Attends, tu parle au type le plus dalleux de la Pologne, mec ! » Je suis rentré dans son appartement après qu'il m'y ait autorisé, et j'ai tourné la tête quand j'ai entendu du son provenir du salon. La télé. J'ai ri, ai pointé l'écran avec ma poêle. « J'vois que la télé t'as inspiré. »

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Jeu 19 Fév - 22:38

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Ne sachant pas vraiment quoi faire, et après avoir vu une émission qui m’avait donné envie de crêpes, je me dis qu’appeler Szymon pour qu’il vienne en faire était une bonne idée. Il vivait un étage en dessous, et puis je le connaissais assez pour savoir qu’il avait tout autant envie de crêpes que moi. Lorsqu’il décrocha, je ne lui laissais pas le temps de parler, lui demandant directement s’il n’avait pas, par hasard, envie de crêpes. Et en entendant sa remarque, j’explosais de rire. Il raccrocha et je posais mon téléphone, allant dans la cuisine, sous le regard plus ou moins intrigué de mon chien qui ne bougeait pas pour autant. Mais je le connaissais, une fois l’odeur de la nourriture il lèverait bien vite ses fesses. Je sortais un saladier du placard et commençais à sortir les ingrédients lorsque que Szymon frappa à la porte. Apparemment, cela fit bouger mon chien qui se rua à la porte, remuant la queue, prêt à accueillir l’invité. Avant d’ouvrir la porte, je tenais doucement Esprit d’Obi-Wan par le collier, au cas où il aurait l’idée génialissime de sauter sur Szymon. En ouvrant, je souriais à Szymon, ajoutant que je savais qu’il avait envie de crêpes. Je riais à la remarque du mec le plus dalleux de la Pologne et le laissant entrer, sans lâcher mon chien. Szymon tourna la tête vers le salon, l’émission de cuisine spéciale crêpes toujours à la télévision. « Cette émission, plus l’ennuie, la faim arrive très rapidement… » Je souriais et lâchais Esprit d’Obi-Wan. Je retournais dans la cuisine, suivit de Szymon et de mon chien. Les ingrédients étaient rassemblés sur le plan de travail, il ne manquait rien. « Tu connais la recette j’espère ? » Je faisais tellement peu souvent des crêpes (en fait j’en mangeais plus que je n’en faisais) que je ne connaissais pas la recette par cœur. Alors j’espérais sincèrement que le polonais qui était avec moi la connaissait.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Sam 21 Fév - 14:02





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
J'ai ri à la réponse d'Anakin, baissant le bras et manquant de me cogner le genou avec ma crêpière par la même occasion. « Tu m'étonnes. Et comme t'as faim tout le temps, en plus, ça ne pouvait que te donner des idées. » Il avait réellement faim tout le temps. C'est pour ça que je me demandais si on avait pas le même cerveau, parfois. J'étais en train de me demander pourquoi est-ce que je n’étais pas tombé sur cette émission, moi aussi, alors que je suivais mon ami jusque dans la cuisine. Et, en entendant les bruits de pas de son chien derrière moi, j’ai posé ma poêle sur le comptoir pour me retourner et le gratter derrière les oreilles. Il était dément, son chien, à Anakin. J’espérais juste qu’il n’avait pas conscience que son nom était certainement le plus ridicule jamais donné à un chien. Rien qu’en y pensant, j’ai ri doucement. Je me suis relevé à la question de l’anglais, allant me planté à côté de lui, avant  de placer mes mains sur mes hanches et regarder les ingrédients rassemblés devant nous. Si je connaissais la recette ? « Je propose qu’on foute tout dans le saladier. C’est comme ça que je faisais avec ma mère et ma sœur, en tous cas. » Et nos crêpes ayant toujours été bonnes, je me disais que ça restait une bonne méthode. J’ai frappé dans mes mains, enthousiaste. « On est partis. » J’ai repéré l’évier sur ma gauche et je m’y suis dirigé pour laver mes mains, que j’ai ensuite essuyées avec le premier torchon qui j’ai trouvé. En me retournant pour rejoindre Anakin devant le saladier, mes yeux ont de nouveau été attirés par l’écran de la télévision. J’ai pensé que c’était une chaîne culinaire en voyant un magnifique bavarois à la fraise tourner, tourner, histoire qu’on puisse bien le contempler sous tous ses angles et avoir encore plus faim. Fallait être maso pour regarder un truc pareil, sérieusement. « T’as pas un autre truc à nous mettre ? Histoire que mon ventre arrête de gargouiller comme un malade, tu vois. »

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Dim 1 Mar - 23:01

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Je regardais Szymon lorsqu’il me dit que vu que j’avais tout le temps faim, cette émission ne pouvait que me donner des idées. Je hochais la tête, c’était vrai. J’avais quasiment tout le temps faim, et j’étais très gourmand. Mais je savais parfaitement que lui aussi. Regardez, il est bien venu quasi directement après mon appel. Et l’appel de la nourriture par la même occasion. Mon ami me suivit dans la cuisine, suivit de mon chien. Il s’était arrêté pour le caresser derrière les oreilles, et mon chien remuait la queue, il était heureux, il adorait ça. Szymon le lâcha et Esprit d’Obi-Wan repartit dans le salon, se coucher près du radiateur, comme à son habitude. Me retrouvant devant les ingrédients, je demandais à Szymon s’il connaissait la recette. Le polonais me répondit alors que ce qu’il faisait toujours, c’était de mettre tout les ingrédients dans le saladier et de les mélanger. Ca me semblait tout à fait logique en plus d’être une bonne idée. Je hochais légèrement la tête, en répondant. « Bonne idée. » Je sortais un saladier alors que mon ami se lavait les mains. Me retournant vers lui, je le surpris en train de fixer l’écran de télévision. Je regardais alors dans la même direction, voyant un bavarois aux fraises, tourner, encore et encore. Mon ventre gargouillait à la vue du gâteau, et à la pensée des crêpes qui était en cours de fabrication. J’approuvais lorsque Szymon me proposa de mettre une autre chaîne. J’allais alors dans le salon, attrapait la télécommande posé sur la table basse et commençais à zapper à la recherche d’une chaîne avec des clips, histoire d’avoir de la musique. Lorsque j’en trouvais une, je retournais dans la cuisine, rejoindre le polonais. Je pris le paquet de farine en main et regardais mon ami. « Prêt ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Ven 20 Mar - 21:02





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
Alors que le magnifique, parfaitement beau bavarois m'obnubilait littéralement, le gargouillement magistral qui s'échappa du ventre de mon ami arracha mes yeux de sur l'écran, et força mon sourire à s'élargir. J'ai hoché la tête quand il a approuvé mon idée, riant légèrement. Alors que je cherchais un torchon où un rouleau d'essuie-tout pour m'essuyer les mains, j'entendais plusieurs voix ou bruits de fond, dont la suite n'avait ni queue ni tête. Et puis, une musique a duré plus longtemps que tous les trucs qui avaient précédé - une musique bien cool, bien dansante et tout - et j'en ai déduit qu'Anakin avait décidé de laisser une chaîne de clips pendant qu'on faisait nos crêpes. Je me suis alors dit que si quelqu'un rentrait chez Ani, là, tout de suite maintenant, où qu'Esprit d'Obiwan savait faire la différence entre des gens normaux et étranges - alors, on aurait l'air assez étrange. Quels potes faisaient des crêpes à quatorze heures un mardi en écoutant les dernières musiques en guimauve à la télé ? Nous, apparemment. Et j'espérais pour le bien-être de l'humanité qu'on était les seuls.

« Prêt. Eh attententententends, non, trois secondes ! »

Je lui attrape le bras avec un geste furtif alors qu'il va pour s'emparer du sachet de farine. Je lui donne deux oeufs, j'en prend deux à mon tour. Il me regarde d'un air de me dire "Qu'est-ce que tu vas nous branler encore, Czajkowski." Eh, c'était lui qui m'avait appelé. C'était tant pis pour lui.

« Le premier qu'a fini de casser ses oeufs a gagné. »

Il hoche la tête. On compte jusqu'à trois. Il casse son premier oeuf en même temps que le mien, mais je mets moins de temps à me débarrasser de tous le blanc qui reste collé à la coquille. Alors, voyant que j'ai une longueur d'avance, je m'empare de mon deuxième oeuf.

Et l'écrase sur sa gueule d'ange.

« Oups, désolé. »

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Lun 23 Mar - 0:30

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

J’avais fini par changer de chaîne, car elle n’était pas vraiment idéale pour quelqu’un comme Szymon. Et moi. Après avoir zappé assez rapidement, je laissais une chaîne de musique, avec les derniers clips qui étaient sortis. Je retournais alors à la cuisine, où tout était prêt pour faire les crêpes. Je me lavais les mains avant de commencer. Je me plaçais à côté du polonais, face au saladier, prêt à y mettre la farine, lorsque Szymon m’attrapa furtivement le bras, avant de me donner deux œufs et d’en prendre deux lui aussi. Je le regardais. Mais qu’est-ce qu’il allait encore nous trouver comme connerie lui ? Il fini enfin par me dire ce qu’il mijotait, en me lançant un défi : le premier qui cassait ses œufs avait gagné. Je souriais et hochais la tête pour dire que j’étais prêt. Je cassais mon premier œuf en même temps que le polonais, et alors que je me débarrassais du blanc qui restait sur la coquille, je sentis un œuf s’écraser sur ma tête. Je relevais les yeux vers Szymon. Il avait beau dire qu’il était désolé, je savais parfaitement qu’il ne l’était pas.

« T’aurais pas du Czajkowski »

Je baissais les yeux vers mon autre œuf, mais je vis également le paquet de farine ouvert, juste à côté. Mes yeux passaient rapidement de l’un à l’autre. Lequel des deux aliments allait devenir mon arme pour me venger du polonais ? Je devais agir avant qu’il ne trouve une autre connerie, alors sans réfléchir je prenais l’autre œuf et l’écrasait sur la tête de Szymon.

« J’te jure que j’ai pas fait exprès. »

Et en voyant sa tête, je ne tardais pas à éclater de rire. Heureusement que personne à part mon chien ne nous voyait, sinon c’était soit l’asile direct, soit le retour en maternelle…

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Lun 23 Mar - 8:33





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
Il a levé des yeux furieux vers moi et j'ai mordu ma lèvre pour ne pas exploser de rire - mais le sourire narquois et satisfit qui s'était glissé sur mon visage avait très certainement du me trahir immédiatement. Et puis, il a essayé de dire mon nom. Il avait du se lancer un défi, du genre "Aujourd'hui, Anakin, tu ne t'arrêtes pas au milieu pour bien le dire. Non non, tu dis tout d'un coup." Mais il s'était foiré. Grandiosement. Je n'ai pas réussi à retenir mon rire plus longtemps. Je lui ai ri à la gueule pendant quelques secondes, mais assez longtemps pour m'en donner un peu mal au ventre.

« Si tu voyais la gueule que t'as quand t'essaies de parler polonais avec un œuf écrasé sur le crâ... »

Il m'avait rendu mon œuf. Merveilleux. J'étais allé chez le coiffeur hier et maintenant mes cheveux étaient gluants, loin de sentir aussi bon que la minute précédente. Je m'y attendais, évidemment. Sérieusement, qui ne se venge pas d'une attaque aussi surprenante et déstabilisante que la mienne ? Normal, tout à fait normal.

« Je sais bien que t'en as pas fait exprès. Je sais que des problèmes sérieux te font confondre ma tête avec le saladier. Et je sais aussi que ça n'a rien à voir avec ma physionomie. »

J'ai lorgné vers le sachet de farine. Oh, ouais.

« Ptète que ça, ça t'aidra à mieux voir ! »

Son visage entier est devenu blanc quelques secondes plus tard. On irait dit une gaïcha. Cette fois, j'étais pliée en deux, quelques larmes coulant, au coin de mes yeux. Ça lui allait tellement bien comme couleur. Je me suis retourné, ai cherché le torchon alors qu'il tentait de se débarrasser de la farine arrivée dans ses cheveux. Je m'en suis emparé, ai entrepris de lui essuyer le visage, sans pouvoir arrêter de rire. Nos crêpes n'avançaient pas dur, avec toutes nos conneries. Esprit d'Obiwan est rentré dans la cuisine avec un air dépité - dépité de nous, sans aucun doute - et je l'ai montré du doigt, incapable d'articuler quoique ce soit. La musique de la télé s'est arrêtée, le salon est resté silencieux pendant trois ou quatre secondes, avant de passer la chanson suivante. J'ai ri.

« On est d'accord, c'est n'importe quoi cette journée. »

BY .SOULMATES

BABY I WORTH IT :sing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Mar 24 Mar - 22:43

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Apparemment, cela faisait rire mon ami lorsque j’essayais de parler polonais, qui plus est avec un homme écrasé sur le crâne. En même temps, son nom de famille n’était pas le mot polonais le plus simple. Mais il ne rit plus longtemps, car avant même qu’il ne termine sa phrase j’écrasais un œuf sur sa tête à lui. Et du coup, il trouvait ça beaucoup moins drôle. Alors que moi je trouvais ça plus drôle, bizarrement.

« Mais oui Szy, essayes de te rassurer sur ta déficience mentale en augmentant la mienne. »

Je n’arrivais plus vraiment à me retenir de rire, il fallait voir la tête qu’il avait avec un œuf écrasé sur le crâne. Trop drôle. Mais évidemment, le polonais n’allait pas en rester là. Trop facile. Alors, sans vraiment comprendre ce qu’il m’arrivait réellement, j’arrêtais de rire d’un seul coup, me retrouvant avec de la farine sur le visage. Et bien sûr, Szymon était littéralement mort de rire. J’essayais de me débarrasser de la farine qui était dans mes cheveux. Ça allait être comique ça, à enlever totalement, avant d’aller sous la douche pour ne pas me transformer en gâteau. Szy m’aida à m’essuyer mon visage, toujours mort de rire. C’est à ce moment là que mon chien décida de faire son entrée avec un air totalement blasé. Même lui devait en avoir marre de nos conneries.  Szy était mort de rire en le voyant, et même moi je devais rire. C’est vrai que cette situation était marrante. Un peu trop même. Entraîné par Szymon, je prenais moi-même un fou rire.

Dans le salon, la musique s’arrêta quelques secondes avant qu’une autre ne commence.

« Et comment ! »

Je finissais de m’essuyer le visage, et à peu près propre, je le regardais. Moi non plus je n’allais pas en rester là. Je mis la main dans le paquet de farine et pouf. Sur la tête à Szymon ! Je lui souriais.

« T’es mignon comme ça ! »

J’explosais de rire avant de lui passer un torchon pour qu’il puisse s’essuyer.  J’ouvrais le frigo, un torchon sur l’épaule et sortais deux autres œufs avant de les poser près du saladier. En espérant que ces deux là finissent bien en crêpes.

La chanson qui passait était plutôt entraînante. Alors je commençais à bouger au rythme de la musique, en espérant que le polonais me suive.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Mer 15 Avr - 22:56





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
« Quelle déficience mentale, mec ? C'est toi l'attardé, tu le sais bien. » C'était un véritable carnage. On avait perdu au moins quinze ans d'âge mental avec nos conneries. Le pire ? On assumait. Pleinement. Complètement. Ça faisait du bien, un peu, de lâcher prise, de ne pas se soucier de quoique ce soit - ou alors, seulement du regard d'Esprit d'Obiwan qui, s'il avait la capacité de parler, ne manquerait pas de nous rappeler notre âge et de se foutre de notre gueule, et ce, royalement.

Il s'était vengé, le vilain. Alors que je m'étais repenti de mon crime en l'aidant à se débarrasser de toute la farine qu'il avait sur la figure, il fallait qu'il me rende la monnaie de ma pièce. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire quand même. Franchement. On était bons à enfermer. Il m'a passé un autre torchon pour que je m'essuie à mon tour, et je l'ai remercié, mon "merci" fort accentué par ma langue natale, et étouffé par mon fou rire. Il se dirige vers le frigo, très certainement pour aller chercher deux nouveaux oeufs, alors que je commence par me laisser porter par le rythme entraînant de la chanson qui venait de commencer, balançant ma tête de gauche à droite, marmonnant les paroles. Je remarque qu'Ani aussi n'a pas pu résister, et nous voilà tous les deux, plein de farine et d'oeuf, en train de danser sur les Fifth Harmony. Excellent. Tout ce dont j'avais besoin. Un peu de n'importe quoi.
BY .SOULMATES



SPOILER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Ven 17 Avr - 17:00

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Si Esprit d’Obiwan pouvait parler, je n’aimerais pas forcément entendre ce qu’il pourrait nous dire à Szymon et moi, vu l’air qu’il avait sur le visage. Et s’il le pouvait, il appellerait directement l’asile psychiatrique le plus proche pour nous faire interner, le polonais et moi-même. Et heureusement que personne d’autre à part mon chien ne nous voyait en ce moment même. A la base, c’était juste censé être une après-midi à faire des crêpes, et évidemment, tout était partit en live. Et même si le Czajkowski prétendait le contraire il était tout aussi attardé que moi.

Apparemment, l’œuf sur le crâne ne lui avait pas suffit, il fallait qu’il rajoute la farine. Comme si j’allais en rester là. Alors, même si il m’avait aidé à me débarrasser de la farine présente sur le visage, je m’étais vengé et l’avait lui aussi transformé en geisha. Je lui fis mon plus beau sourire, celui qui montrait bien à quel point j’étais fier de moi. Et finalement, j’explosais de rire face au visage blanc de mon ami. Il avait l’air tellement malin comme ça, que s’en était trop drôle. Mais je n’étais pas comme ça, je lui passais tout de même un autre torchon pour qu’il puisse s’essuyer. Histoire de me faire pardonner. Un peu. Je me dirigeais par la suite vers le frigo pour prendre deux autres œufs. Trouvant la musique de plus en plus entraînante, sans vraiment m’en rendre compte, j’avais commencé à danser le torchon en main, bougeant ma tête de gauche à droite, mes pieds et mon corps suivant eux aussi le rythme de la chanson. En me retournant, j’étais bien content de voir que le Polonais m’avait suivit dans cette danse totalement improvisée. Alors que mon chien lui, quitta la pièce d’un air encore plus désespéré qu’avant. Cette après-midi était devenue du grand n’importe quoi. C’était parfait.

La musique finie par s’arrêter et passer à la suivante, un peu moins rythmée. Par la même occasion, notre danse s’arrêta aussi. Je regardais Szymon.

« J’espère que mon chien ne sait pas se servir du téléphone… »

Je souriais.

« Mais au cas contraire, tu accepterais de devenir mon copain de chambre à l’asile ? »

Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Sam 18 Avr - 10:02





Anakin & Szymon
they call me frypan king, man
Pourquoi j'étais là, déjà ? Pourquoi est-ce que qu'Anakin m'avait passé ce coup de fil ? Je ne me rappelais pas avoir jamais entendu "Hey, Szy, tu viens me foutre des oeufs et de la farine sur la gueule, pour que je puisse te rendre la pareille et qu'on passe pour des malades devant mon chien ?" Et pire, je ne me souvenais pas avoir accepté une telle offre. Et pourtant, c'était bien l'état auquel on avait été réduits - enfin, auquel on s'était réduits tous seuls, personnellement, par nous-même, sans l'aide de personne. Mais bordel, c'était bien, de ne s'inquiéter de rien. Ni de son taf de merde, ni de sa soeur à peine bilingue q'on ne pouvait pas laisser se débrouiller toute seule pour le moment parce qu'il était, selon les parents, trop tôt, et de ne pas se soucier pour rien pour sa meilleure amie enceinte chez qui tout allait bien. Elle était loin d'être un fardeau. Bien au contraire, j'étais ravi. Mais ça me procurait un espèce de stress inutile qui me rendait parano. Alors, quoi de mieux, sinon de relâcher la pression avec ce taré ? A cet instant précis, je ne voyais pas mieux. Je glousse à l'entente de sa fausse inquiétude, et attend qu'il finisse, et, une fois sa question posé, j'ouvre grand les yeux, place une main sur mon coeur et lâche un rire joyeux et carrément exagéré. « Mon Dieu, Ani ! Si tu savais comme ça me touche ! Oui, évidemment ! » Et on rit, encore. « En vérité, je pense pas qu'ils nous laisseraient cohabiter dans la même cellule, si Esprit d'Obiwan nous fait interner. J'crois qu'ils nous laisseraient même pas nous croiser, de peur qu'on rechute. » C'était vrai qu'on faisait la paire, tous les deux, avec nos conneries. Depuis que j'étais arrivé à Winston Oaks Hills, je m'étais rarement fendu la poire comme ça.  « Et puis, à un moment donné, on en pourrait plus de s'avoir dans les pattes. » Tiens, en parlant de patte.  « Bon, on les fait, ces foutues crêpes ? »

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    Sam 18 Avr - 18:26

Les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.
szymon ∞ anakin

Cette après-midi avec Szymon ne se passait pas du tout comme prévu. Mais c’était cool, vraiment. Au moins je pensais à autre chose, je me vidais la tête en compagnie du Polonais. Et qu’est-ce que ça faisait du bien. Parce que entre Lana, ma sœur et les accidents que je vois tout les jours au boulot, je ne savais plus où donner de la tête et une pause me faisait énormément de bien. Alors c’était tout à fait normal je pense qu’au final, Szymon et moi nous nous étions retrouvé à danser dans la cuisine, sur les Fifth Harmony. Et heureusement que personne ne nous voyait, sinon c’était l’hôpital psychiatrique direct. Et en vue de cette éventuelle possibilité, je proposais à Szy d’être mon… Colocataire ? Et après avoir accepté, il ria et moi aussi. En y repensant, nous formions un sacré duo lui et moi.  Sans même le vouloir, quand nous étions ensemble, une connerie survenait à un moment ou à un autre.

« C’est vrai aussi… Alors prions pour que mon chien garde ça pour lui, parce que du tout la vie serait nettement moins drôle ! »

Je lui souriais. On rigolait bien ensemble, pourquoi tout risquer pour se faire interner séparément ? Dans les pattes ? Pattes. Pâtes. Crêpes. Manger. Faim. Il était peut-être temps de recommencer la pâte à crêpe. Après tout, c’était le but premier de cette après-midi non ?

« Bonne idée, j’ai vraiment faim là »

Je lui passais un œuf, et le regardais.

« Plus d’entourloupe cette fois hein ? »

Il hocha la tête et je cassais mon œuf en même temps que lui. Par la suite, je rajoutais les autres ingrédients en suivant soigneusement les instructions du Polonais.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.    

Revenir en haut Aller en bas
 

SZYMON ✗ les crêpes, c'est comme les français: elles retombent toujours du même coté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’éducation soutient l’établissement d'une kleptocratie
» Comme d'habitude, il y a toujours des p'tits gamins louches qui trainent ici♪ [Pv Akira Saito]
» Les Pommes, c'est comme les gens, quand elles s'entassent, elles pourrissent. PV Kim.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives rp-