AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Ven 17 Avr - 21:57





Heathcliff & Eléanor
A trop vouloir faire le malin, on se retrouve parfois sur le cul.

Eléanor travaillait au cinéma de la ville depuis déjà un mois ou deux. Cela lui faisait bizarre, première fois pour elle qu’elle devait faire quelque chose pour gagner sa vie, maintenant qu’il n’y avait plus papa et maman derrière elle pour subvenir à tous ces besoins. Mais ce n’était pas grave, il fallait qu’elle apprenne à faire comme les grands, à s’occuper d’elle-même si elle voulait pouvoir s’occuper d’un enfant qui d’ailleurs n’allait pas tarder à arriver. La demoiselle avait de plus en plus de mal à cacher son état. Déjà parce qu’elle avait prit du poids et de la poitrine, mais surtout parce que son ventre s’arrondissait. Elle tentait de le cacher sous des vêtements amples mais ce n’était pas toujours suffisant. En faite cela ne l’était plus du tout.

L’espagnole venait de terminer son service au cinéma, et elle avait récupérer son sac au vestiaire, s’apprêtant à sortir de l’établissement. Elle regarda l’heure, pour une fois qu’elle était d’après-midi, il lui restait un peu de temps pour trainer en ville. Même si elle ne rêvait que d’une seule chose, prendre un bain et se coucher. C’était un vrai dilemme, et elle y réfléchissait tout en sortant du cinéma. C’était étrange comme ça lui faisait du bien de se prendre la tête pour des choses aussi futiles alors qu’elle avait tout de même de bien plus gros problèmes. Comme le fait qu’elle squattait toujours chez son meilleur ami et qu’il lui faudrait trouver quelque chose pour quand le bébé arriverait. Et ça ce n’était qu’une partie de l’iceberg…

Marchant sans trop réfléchir, elle atterrit finalement au centre commercial. Va pour du shoping alors. Ou tout du moins regarder. La demoiselle avait déjà commencé à faire la liste de ce qu’il lui faudrait. Une très longue liste… Passant de vitrines en vitrines, la demoiselle aperçoit dans le reflet une silhouette qui lui semble familière. Elle se retourne alors pour en être sûr. Heathcliff. L’espagnole le connaissait, et plutôt bien puisqu’ils avaient passés une nuit ensemble. Mais elle savait aussi quel âge il pouvait avoir et qu’il était un peu… Comment dire ? Prétentieux ? Chiant ? Tellement de mots qui auraient pu le définir… Il tourna alors le regard vers elle. Allait-il la reconnaître ? Après tout cela faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient pas vu.
  
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Mar 21 Avr - 19:29


   

   
❝A jouer avec le feu
   on finit toujours par se brûler❞
   Eléanor & Heathcliff
Dernière visite de la journée, Heathcliff avait finalement réussi à clore la vente en usant de son charme auprès de la femme de monsieur derrière son dos. Une vente dont il allait tirer une superbe commission et dont il se réjouissait déjà. Il faut dire que dans son boulot, être un homme aidait bien. Généralement les femmes avaient toujours le dernier mot en matière d’achat immobilier et il suffisait juste de les aider à croire que c’était LA maison de leur rêve, celle qui leur fallait, dans laquelle elles allaient vivre de grands moments merveilleux, en bref une maison qui n’attendait qu’elles pour revivre comme elle le devait. Ce n’était pas compliqué cela dit. Les femmes voulaient toujours s’entendre dire qu’elles étaient uniques, qu’on les comprenait et qu’on n’avait envie d’être nulle part d’autre qu’à leur côté. Il était assez d’accord du moment que ça se passait dans un lit. Pour le reste… Encore une journée rondement menée, Heathcliff ne doutait pas d’être appelé dans la soirée ou dès le lendemain pour signer les papiers de la vente mais en attendant, il devait aller faire quelques courses pour remplir son bar. Whisky, rhum et vodka commençaient à déserter des rayonnages et ça le déprimait. Aussi prit-il rapidement la direction du Gentle Flamingo Gallery une fois qu’il eut dit « A bientôt. »au couple et surtout à la femme qu’il gratifia de ses sourires enjôleurs dont il avait le secret.

Faisant de rapides emplettes, l’anglo-écossais en profita aussi pour acheter des biscuits apéritifs et quelques tubes de gouache pour des peintures en cours. Bon, s’il rentrait tout de suite, il pourrait sûrement s’y remettre mais il fallait qu’il évite de s’arrêter devant un bar. N’empêche, que dirait sa mère si elle voyait ce qu’il était devenu ? Un alcoolique coureur de jupons qui jouait les hypocrites pour gagner de l’argent. Clairement il se surprenait lui-même du dérapage qu’il avait fait. Pour ça qu’il aimait bien boire, ça lui évitait de réfléchir. Sortant du magasin, Heath fredonnait une chanson lorsque son regard s’arrêta sur une jeune femme dont le visage lui disait quelque chose. Probablement une de ses conquêtes parce qu’il ne la remettait pas du tout dans le cadre de son boulot. S’il avait des difficultés à se rappeler, c’est qu’à tous les coups il n’avait pas dû être bien frais ce jour-là. Et tout en approchant, ça lui revint ! C’était Elénor, la sœur d’un de ses potes de comptoir. Bon, à la base, il n’avait pas su qui elle était et l’avait appris à une autre soirée où il avait d’ailleurs pris soin de l’éviter. Sait-on jamais la réaction du frangin… Mais alors que ses pas se précisaient vers elle, un détail ne put que lui sauter aux yeux. Elle était plus mince dans son souvenir et ce n’était visiblement pas les sucreries qui lui avaient fait prendre du poids de cette manière... « Tiens tiens, mais qui voilà… Eléanor en personne. Et pas toute seule en plus. Je suis sûr que Mathéo doit être aux anges d’être bientôt tonton. » fit-il avec un sourire narquois. Non, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il se montre sympathique même avec des filles qu’il avait pourtant apprécié le temps d’une nuit. Il se jouait des plus naïves comme des plus intelligentes bien que dans cette dernière catégorie, certaines lui donnaient du fil à retordre lorsqu’il les recroisait. C’était le cas d’Eléanor et ça ne rendait les échanges que d’autant plus amusant. Moins elle se laissait faire et plus le jeu était agréable. Il devait avoir un côté sadique et psychotique non diagnostiqué.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Sam 25 Avr - 20:15





Heathcliff & Eléanor
A trop vouloir faire le malin, on se retrouve parfois sur le cul.

La petite espagnole faisait les boutiques. Ou plutôt elle faisait les vitrines des boutiques, pour le moment elle ne pouvait pas vraiment acheter quoi que ce soit, ne comptant pas rester chez son meilleur ami pour l’arrivée du bébé, il fallait qu’elle se trouve son propre appartement, et à partir de ce moment là elle pourrait commencer à l’aménager pour l’arrivée de ce qu’elle portait dans son ventre. Ventre qui d’ailleurs commençait à se voir sans que l’on ait besoin de trop forcer. Et ça la désespérait Eléanor. Ce n’est pas qu’elle en avait honte, non bien au contraire, elle aimait déjà ce petit être qui grandissait en elle. Ce qui la dérangeait c’était le regard que pouvait porter les autres, subir leurs jugements…  Et c’était bien ironique pour la demoiselle qui, il n’y a encore pas longtemps, pouvait faire toutes les conneries qui lui passaient par la tête sans en avoir rien à faire de ce qu’on pourrait en penser. Du moins certaines personnes.

Aujourd’hui les choses avaient bien changés, comme son corps en faite, et ça elle ne l’assumait pas vraiment. Une silhouette dans le reflet d’une vitrine attira son regard, et la petite brune se retourna pour voir de qui il s’agissait avant de le regretter. Celui là, elle aurait préférer ne pas le croiser, et surtout pas en ce moment. Croisant son regard, la demoiselle pria pour qu’il ne la reconnaisse pas, ou mieux fasse semblant de ne pas la voir et passe son chemin… Mais non. Elle n’avait pas ce genre de chance ces derniers temps. En plus elle avait apprit un peu plus tard qu’il connaissait Matéo, le grand frère de l’espagnole, raison de plus pour l’éviter, et surtout éviter que l’ainée Artega l’apprenne. Ou peut-être pas, si au final il lui en mettait une, juste comme ça, pour l’usage, ça pouvait valoir le coup.

Malheureusement pour elle, Heathcliff marcha droit sur Eléa, et se fit même un plaisir de la saluer lorsqu’il fut assez proche. La demoiselle leva les yeux au ciel, et eu le réflexe de croiser les bras, plaçant son sac à main devant son ventre. Même si c’était trop tard. En faite elle ne savait même pas pourquoi elle faisait cela. Lui lançant un regard un peu noir, et répondit.

_ Tiens… Pardon, rappelle-moi ton prénom ? Ou alors dois-je me contenter de t’appeler Monsieur ?

D’accord jouer sur l’âge n’était pas très sympa, ce n’était pas sa faute s’il était aussi vieux… Essayant de se rappeler comment elle avait pu finir un jour dans son lit, Eléanor eu alors une idée. Cela faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient pas vus, en faite, depuis qu’ils avaient couchés ensemble, elle ne l’avait croisé qu’une seule fois à une soirée où ils avaient pris soin de s’éviter mutuellement. Un sourire presque angélique sur le visage, elle continua, bien décidé à l’emmerder, rien que pour être venu la voir.

_ Il sera d’autant plus content de savoir que j’ai retrouvé le père !

C’était méchant, lui faire croire qu’il puisse être le père de son enfant, mais en même temps c’était si amusant. Et cela le serait encore plus lorsqu’elle verrait sur son visage que l’information était monté jusqu’à son cerveau et qu’il en comprenait les conséquences. Si bien sur il comprenait du premier coup, ce qui n’était peut-être pas le cas.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Dim 26 Avr - 21:25


   

   
❝A jouer avec le feu
   on finit toujours par se brûler❞
   Eléanor & Heathcliff
Franchement, si elle avait voulu qu’il l’évite, elle aurait dû trouver autre chose. Se cacher ? Faire semblant d’être ravi de le voir ? Parce que dans ce dernier cas, il ne serait pas resté longtemps et se serait rapidement désintéressé d’elle une fois les questions protocolaires faites, autrement dit il aurait pris la poudre d’escampette sitôt le « Comment ça va ? » et le « Comment va ton frère ? » demandés. Malheureusement pour elle, la jeune demoiselle avait clairement affiché une moue de « Ô mon Dieu pas lui ! » et avait tenté de devenir invisible en moins de deux secondes. Ça aurait peut-être fonctionné dans le monde des fées mais là hélas, on était bien dans la réalité. En tout cas ça n’avait pas échappé à Heath, tout comme son ventre commençant à devenir proéminent, et comme emmerder était son passe-temps favoris, il a fondu sur elle comme un aigle sur sa proie. Elle ne voulait pas le voir ? Il allait se faire un plaisir de lui tenir la jambe. Evidemment, ce genre de jeu n’est pas sans risque ni sans conséquence mais l’insolent qu’il était s’en moquait éperdument. Un sourire de fripouille accroché aux lèvres, il l’aborda sans complexe tout en soulignant de manière agaçante qu’elle avait un habitant sous le nombril. « Tiens… Pardon, rappelle-moi ton prénom ? Ou alors dois-je me contenter de t’appeler Monsieur ? » Il n’oscilla même pas, se contentant de garder un air moqueur. Il savait parfaitement l’âge qu’il avait et n’en n’avait  sûrement pas honte. En fait, il avait tendance à trouver que ça lui donnait un air plus mature et charmeur. Les chevilles vont bien, merci pour elles ! « Oh, ça me va très bien. Après tout c’est le titre minimum pour quelqu’un de ma stature. » fit-il, son sourire agaçant toujours aux lèvres. Ils étaient en forme tous les deux, ne restait plus qu’à trouver quelqu’un pour arbitrer tout ça. « Il sera d’autant plus content de savoir que j’ai retrouvé le père ! » Vu le sourire qu’elle affichait et son regard, elle tentait de lui faire comprendre que c’était lui. Pas de chance, ça ne prenait pas. Il était loin d’être suffisamment stupide pour tomber dans un piège aussi flagrant. « Naaaaan ?! Déconne pas ! Franchement je dois dire que je suis assez sceptique sur le comment tu peux faire pour déterminer qui est le père. ‘fin, je veux dire… avec tous les mecs qui doivent défiler, il te faut une sacrée mémoire quoi ! Et je dis ça, c’est sans compter ceux que tu dois avoir oublié à cause de l’alcool ou de ceux qui se sont barrés avant que tu te réveilles ! »  répliqua-t-il avec un aplomb bien incisif sans se départir de son sourire. « Si on te payait, t’imagine comme tu serais riche ? Finalement ça te permettrait de t’occuper de ton gamin sans problème. » Très clairement, il avait déjà été salaud mais à ce point-là, il battait des records ! Il mériterait vraiment de se prendre un coup de pied dans les valseuses et ça serait même le minimum recommandé par le syndicat des féministes.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Mar 28 Avr - 20:28





Heathcliff & Eléanor
A trop vouloir faire le malin, on se retrouve parfois sur le cul.

Il ne manquait plus que cela, qu’Eléanor tombe sur Heathcliff en plein milieu de la galerie marchande. La demoiselle passa plusieurs secondes à se demander pourquoi elle n’avait pas fait marche arrière, pourquoi elle ne s’était pas précipité dans l’un des magasins pour ne pas avoir à lui parler. Elle ne le connaissait pas, malgré le fait qu’ils aient passés une nuit ensemble, ce n’était que du sexe, pour passer du bon temps, pour oublier toute la merde que l’on vit au quotidien le temps d’une nuit. Et puis l’alcool et la drogue avait aussi beaucoup aidé.

Elle le regarda avancé droit vers lui, grimaçant un peu à l’idée qu’il venait de la reconnaitre et qu’il vienne lui parler. Ça commençait bien. L’espagnole croisa les bras devant elle, cachant son ventre déjà rond derrière son sac à main. C’était étrange comme avec lui, la demoiselle pouvait vite être exaspérée. Si elle n’avait pas été dans cet état, avec les hormones en ébullition, elle se serait probablement contenter de lui sourire avant de lui tourner le dos. Mais là non, elle restait face à lui, sans savoir pourquoi elle ne pouvait pas bouger. Et merde. La petite brune lui répondit, mais il s’en foutait clairement, son sourire à la con en était la preuve.

Exaspérée, Eléanor leva les yeux au ciel, ne répondant même pas. Ça n’en valait pas la peine. A la place elle fit la conne, essayant de lui faire croire qu’il pouvait être le père de son enfant. Ce qui aurait pu être le cas d’ailleurs, si ces souvenirs étaient bons, elle avait couché avec lui pas longtemps avant de commencer à fréquenter Aleksei, enfin si on pouvait utiliser le mot ‘fréquenter’. Enfin bref. Elle sortit une petite phrase, qui n’eut pas l’effet escompté. Bien au contraire.

Plus il parlait, plus l’espagnole prenait un air vexé, et plus elle se sentait énervé, ce qui ne devait pas être très bon pour le bébé qu’elle portait. Mais là elle n’arrivait clairement plus à se contrôler. Ses mains se mirent à trembler, comment osait-il ? Il la traité de trainée à mot couvert. Eléa bouillait, qu’est ce qui la retenait de lui en mettre une ? Hé bien en faite rien. Un regard noir posé sur Heathcliff, les lèvres pincées de colère, la petite brune s’avança avant de lever la main pour l’abattre sur la joue du brun. Puis elle leva le genou, frappant avec une certaine force entre les jambes du jeune homme. Enfin elle pointa un doigt vers lui avant de dire :

_ Premièrement j’suis pas une trainée ! J’sais encore qui est passé entre mes jambes.

Enfin ça ce n’était pas totalement vrai, mais ce n’était à lui qu’elle allait le reconnaitre. Fallait pas croire non plus, Eléanor avait couché avec pas mal de mecs mais pas tant que ça non plus, et elle se souvenait presque de tous.

_ Deuxièmement, j‘sais très bien qui est le père d’mon enfant. Quant au fric pour m’occuper de lui, j’aurais bien assez de la pension que tu m’donneras.

Bon ça aussi c’était un mensonge, le père ce n’était pas lui, mais s’il ne lui avait pas parlé ainsi, dit toutes ces choses sur elle, Eléanor n’aurait pas poussé jusque là.

_ T’étonne pas si on vient te demander d’faire un test de paternité.

Ses mains ne tremblaient plus, sa colère redescendait peu à peu, cela lui avait fait du bien de lui cogner dessus, surtout qu’il avait l’air d’avoir mal.
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Mer 29 Avr - 10:50


   

   
❝A jouer avec le feu
   on finit toujours par se brûler❞
   Eléanor & Heathcliff
Il fallait probablement être un sacré connard pour sortir de telles horreurs à une femme avec autant d’aplomb et un sourire pareil. Mais ce n’était pas ça qui allait empêcher Heathcliff de déverser ses atrocités. Avec le temps, il s’était peu à peu débarrasser de toute moralité et n’éprouvait plus de respect pour grand-chose. Seuls comptaient ses petits plaisirs, comme par exemple venir enquiquiner avec force sa conquête d’une nuit et ce, peu importe les conséquences. Si un jour quelqu’un parviendrait à le tirer par les pieds jusque chez un psy, on dirait probablement qu’il avait un comportement autodestructeur et ce ne serait sûrement pas faux. Ainsi, alors que l’espagnole lui faisait comprendre qu’il était le père de ce petit être qui grandissait justement en elle, loin d’en être effrayé ou même de s’y arrêter, Heathcliff lui fit comprendre à quel point ce serait bien étonnant. Il n’était pas peut-être un symbole de sérieux et de vertu mais de là à avoir des bâtards dans les rues, sûrement pas ! Il prenait un minimum de précaution pour être certain que personne ne vive ce qu’il avait lui-même subi. Néanmoins il est vrai qu’il y avait toujours un risque. Sauf qu’avec Eléanor, il avait diablement du mal d’y croire. Premièrement parce que si tel avait été le cas, elle ne lui aurait sûrement pas annoncé avec le sourire et deuxièmement, vu qu’il connaissait son frère, elle aurait pu le retrouver quand elle voulait. Non, il y avait plus de chance qu’elle cherche à lui rendre son agacement profond qu’autre chose. Et elle s’y prenait plutôt bien. Hélas, c’était un mufle. Il y avait peu de chance, voire aucune, qu’il se laisse faire si facilement alors que le sarcasme était justement sa langue maternelle. Mais là, il avait clairement été trop loin. Aussi ne fut-il pas surpris de se prendre une gifle monumentale et un coup de genou dans les valseuses. Le pire c’est que même si c’était douloureux et qu’il se retrouva momentanément plié en deux, il ne pouvait s’empêcher de rire. D’accord il venait probablement de perdre une partie de sa dignité devant les passants qui n’avaient pas raté la scène mais ça signifiait surtout qu’il avait réussi à l’énerver, exactement comme il le souhaitait. Et devant pour un tel succès, il acceptait de souffrir quelques minutes. « Premièrement j’suis pas une trainée ! J’sais encore qui est passé entre mes jambes. » Heathcliff la regarda l’air de dire « Mais oui bien sûr, on y croit tous. », un petit sourire en coin trônant toujours sur ses lèvres. « Deuxièmement, j‘sais très bien qui est le père d’mon enfant. Quant au fric pour m’occuper de lui, j’aurais bien assez de la pension que tu m’donneras. T’étonne pas si on vient te demander d’faire un test de paternité. » Bon, cette fois, vu le sérieux dont elle faisait preuve, Heath riait beaucoup moins. Il se prit alors à réfléchir quand est-ce qu’ils s’étaient envoyés en l’air sauf que, n’étant pas connaisseur en matière de grossesse, il serait bien incapable de dire à combien de mois elle devait être. Est-ce que c’était possible ? Le doute le prit. Si c’était vrai, il se fichait du scandale que ça pourrait éventuellement faire, il saurait lui rendre la vie insupportable pour se venger. Non, ce qui l’inquièterait si elle ne mentait pas, c’est qu’il n’aimerait pas que ce petit être humain vive la même galère que lui. Il était bien placé pour savoir comment on finissait avec des bagages pareils… L’anglo-écossais commença à se sentir mal mais irréductible connard qu’il était, il comptait bien persévérer dans ses paroles blessantes. Remis du coup de genou dans les bijoux de famille, il se tenait à nouveau droit devant elle. « Eh bien, j’espère sincèrement pour toi que ce n’est pas le cas. Tu pourrais véritablement avoir de méchantes surprises à la naissance de ce gamin s’il s’avérait réellement que c’est le mien et que tu refuses de me laisser le voir. » Son rictus sournois s’était estompé pour laisser place à un ton calme dans lequel flottait un côté glacial et menaçant à faire froid dans le dos. Même lorsqu’une situation semblait lui échapper, Heathcliff gardait la tête froide et les pieds sur terre, prêt à se défendre contre n’importe quelle attaque. S’il savait de quoi il était capable et jusqu’où il était prêt à aller pour contrer les vicissitudes de la vie, ça échappait apparemment à Eléanor. Cela dit, quoi de plus normal ? Il ne montrait jamais ses faiblesses et les personnes qui appuyaient sur ses écorchures ne s’en rendaient compte qu’après avoir reçu la monnaie de leur pièce. Il était donc plutôt rare de le voir avec ce regard dangereux.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Mer 29 Avr - 20:08





Heathcliff & Eléanor
A trop vouloir faire le malin, on se retrouve parfois sur le cul.

La blondinette voyait rouge. Elle était vraiment en colère. Tout cela partait d’une plaisanterie, pour lui faire fermer son clapier à ce prétentieux. Et voilà qu’il la traité presque de prostitué. Sous ses grands mots, elle avait bien compris où il voulait en venir, et elle n’allait pas se laisser faire. Oh non, on pouvait presque en faire ce qu’on voulait d’Eléanor, mais là il allait trop loin et elle allait le lui faire regretter. Attendant qu’il est finit son monologue, la petite brune sentait la colère monter en elle et elle n’allait pas tarder à exploser, littéralement. Elle se doutait que cela ne devait pas être bon pour le bébé mais là elle n’arrivait plus à se contrôler.

Lorsqu’il eu enfin fermé la bouche, l’espagnole s’avança de quelques pas avant de lever la main et de lui mettre une gifle. Elle en avait même mal au bras et à la paume de la main, mais ça ce n’était pas grave. Et surtout ce n’était pas suffisant. Levant le genou, elle ne se priva pas de frapper là ou ça mal, sans aucune pitié. Ce couillon qui avait toujours le sourire aux lèvres. Malgré ça, Eléanor vit quand même qu’il avait un peu mal. Puis elle entreprit de lui expliquer les choses, mettant un peu plus de conviction dans ces paroles qu’elle n’en avait vraiment. Après elle avait très bien que ce n’était pas le père de son enfant, que tout ce n’était que du bluff, et elle aurait surement arrêté là si Heathcliff n’avait pas agit de cette façon.

Beaucoup de personnes se promenant avaient finit par s’arrêter et les regarder pour voir ce qui pouvait bien se passer. La petite brune s’en foutait un peu, c’était lui qui perdait un peu de dignité dans l’histoire. Un sourire vicieux s’étendit sur ses lèvres en voyant que ces dernières paroles avaient fait mouche. Elle ne pensait avoir été aussi convaincante. Heath avait finit par se redresser et vu qu’il ne parlait pas avec une voix de petite fille, Léa se douta qu’elle n’avait pas fait grand mal. Tant pis, c’était déjà ça. La demoiselle croisa alors son regard, elle aurait presque pu avoir peur. Elle se contenta de croiser une nouvelle fois et de le défier du regard. Au point où elle en était, elle n’était plus à ça près.

_ Ne crois pas qu’tu me fasses peur Heathcliff.

Elle se serait presque mise à rire si elle ne craignait pas que cette fois ce soit elle qui s’en prenne une. Il n’oserait tout de même pas frapper une femme enceinte ? Devant tout un tas de passants ? Eléanor n’en était pas si sûr, alors elle se retint de rire, avant d’ajouter.

_ C’est marrant que tu t’la joue comme ça maintenant. Y’a encore deux secondes, tu pensais même pas que ça puisse être le tiens.

Savourant quelques secondes, Eléanor mis fin à tout ce petit jeu. Il l’avait peut-être traité de trainée, mais elle, elle avait pu lui faire mal physiquement, ce qui était plus jouissif. Et puis la colère était redescendue.

_ De toute façon t’a rien à craindre, c’est pas toi le père. Si ça avait été le cas, j’aurais pas pensé à le garder une seule seconde.

Elle était peut-être un peu méchante là, la petite brune. Mais il le méritait.
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Jeu 30 Avr - 14:37


   

   
❝A jouer avec le feu
   on finit toujours par se brûler❞
   Eléanor & Heathcliff
Derrière son flegme apparent, Heathcliff était quelqu’un de plutôt instable. Il camouflait aisément son enfance peu joyeuse derrière de grands sourires sarcastiques et n’hésitait pas à se servir de l’argent et de l’influence de son père pour parvenir à ses fins. Etrangement, il avait tendance à détester ce qu’il était devenu tout autant que ça l’amusait d’en faire baver au monde qui l’entourait. Tendance schizophrène ? Après tout, trente ans c’était l’âge selon les médecins… Après s’être pris une gifle et un coup de pied dans les parties, il continua de se montrer absolument odieux avec la brunette, passant de la plaisanterie carnassière à un ton menaçant sous un vernis de calme. Difficile de dire laquelle de ces facettes étaient la plus insupportable mais il y avait peut-être moins de danger derrière la première option. « Ne crois pas qu’tu me fasses peur Heathcliff. » Non ? Alors elle était inconsciente. Ce qu’il disait, il était aussi parfaitement capable de le faire. D’un autre côté, il aurait été idiot de s’attendre à ce qu’elle le connaisse un minimum. Ils n’avaient jamais pris la peine de faire connaissance et n’étaient pas non plus sorti ensemble. Ce qui les liait n’était qu’une histoire de coucherie. Le visage impassible, immobile, Heathcliff se contentait de la toiser pendant qu’elle terminait de dire ce qu’elle avait à dire. « C’est marrant que tu t’la joue comme ça maintenant. Y’a encore deux secondes, tu pensais même pas que ça puisse être le tiens. » Et il ne le croyait pas davantage maintenant, il agissait simplement en vu d’un doute, des fois que… Il n’était pas omniscient et avait appris qu’en affaire, il fallait mieux partir du principe que l’autre avait toutes les cartes en main pour parer à toutes éventualités. C’était le seul moyen pour faire se renverser la tendance des chances. Peut-être avait-il plus de son père que ce qu’il voulait bien admettre ? Toujours silencieux et le visage indéchiffrable, il lui permit de jubiler encore quelques instants. « De toute façon t’a rien à craindre, c’est pas toi le père. Si ça avait été le cas, j’aurais pas pensé à le garder une seule seconde. » Cette fois, un sourire assassin revint s’emparer de ses lèvres. « Vraiment ? Juste pour une question de génétique tu aurais refusé de laisser sa chance à ce gosse ? Comme quoi, les personnes vraiment responsables ne sont pas celles qu’on croit. Moi j’aurais assumé, comme toujours, pendant que toi tu continuerais de te vautrer dans ta médiocrité de petite pimbêche qui pense tout savoir. Mais aller, je te pardonne. On dira que c’est à cause de la bêtise lié à la fin de ton adolescence. Enfin… en partant du principe que chez toi ce n’est pas dans les gênes et ça… c’est pas encore prouver. » Retrouvant son aplomb du début, Heathcliff avait finalement eu ce qu’il voulait et même bien plus. Il l’avait énervée et il avait reçu le revers de son indécrottable méchanceté gratuite. Bon, il avouait quand même qu’il en avait pris pour son grade mais hé ! il n’y a pas de combats sans blessures. « Sur ce, je vais te laisser, avant que tu ne te mettes à trouver d’autres mensonges aussi ennuyeux. Mes amitiés au père si tu le retrouves. » fit-il avec un dernier grand sourire avant de récupérer ses courses et de regagner sa voiture. Finalement, dans l’ensemble, ça avait été plutôt amusant. Par contre il faudra vraiment qu’il apprenne à ne pas se montrer aussi sur la défensive quand on lui parle de bébé, ça allait finir par le trahir. Heureusement qu’Eléanor le haïssait suffisamment pour ne pas comprendre ce genre de subtilité. Elle mettrait ça sur le compte de sa méchanceté égocentrique et c’était très bien comme ça.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 343

∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   Sam 2 Mai - 18:30





Heathcliff & Eléanor
A trop vouloir faire le malin, on se retrouve parfois sur le cul.

Il n’y avait pas de mots pour décrire ce que je ressentais la petite brune… Si elle avait pu elle l’aurait mis en charpie Heathcliff, elle lui aurait tapé dessus, encore et encore jusqu’à ce que qu’il ne reste plus rien de lui. Comment avait-il pu oser, tout ce qu’il lui avait dit. D’accord, ce n’était pas l’amour fous et on comprenait pourquoi. Il n’était pas amis, seulement deux personnes ayant passés une nuit ensemble il y a de ça plusieurs mois. Et même si cela ne l’enchantait pas de le revoir, Eléanor n’aurait jamais osé lui parler comme il venait de le faire. D’accord, elle n’aurait pas dû s’amuser à essayer de lui faire croire qu’il pouvait être le père de son enfant, bien que cela ait pu être possible après tout. Mais l’espagnole se serait arrêtée là si le grand brun n’avait répliqué de façon aussi véhémente.

En plus il essayait de lui faire peur. C’était peut-être à cause de la témérité, ou des hormones, ou tout simplement de la connerie, mais ça ne marchait pas sur l’espagnole, qui se fit d’ailleurs une joie de le lui dire. Puis elle jubila en lui avouant que de toute façon il n’était pas le père. Et que si cela avait été le cas, elle n’aurait pas pensé à le garder une seule seconde. C’était méchant, elle le savait, elle savait aussi qu’elle l’aurait gardé de toute façon, qu’il le veuille ou non. Mais elle voulait lui faire mal la petite brune, elle voulait lui rendre la monnaie de sa pièce, et pour cela elle était prête à tout.

Elle recule d’un pas en voyant le sourire apparaitre sur le visage de son interlocuteur. Ça ne sert à rien de parler avec lui… Elle l’a bien compris, et cherche juste un moyen de s’échapper, de se calmer les nerfs maintenant qu’elle ne peut plus fumer une cigarette ou même boire un verre. Non parce que tout ça c’est finis pour elle. Plus ses mots atteignaient son cerveau, plus la petite brune se mettait à trembler. Elle allait exploser, d’une minute à l’autre, Eléanor allait se remettre à le frapper s’il continuait, elle allait le tuer. Mais qu’est-ce qui la retenait ? Son ventre rond qui pointait le bout de son nez sous son tee-shirt. La seule chose qu’elle ne put retenir fut les mots qui lui sortirent de la bouche :

_ Tu ne me connais pas gros con.

Pour une fois elle avait appuyé chacun de ces mots, et il n’y avait pas la moindre trace de son accent dans ces paroles. Voilà, il suffisait qu’elle soit vraiment, mais alors vraiment énervé. Elle n’entendit même pas la dernière chose qu’il dit, se contenta de le regarder lui tourner le dos, se promettant que la prochaine fois qu’elle tomberait dessus elle se le ferait.

code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel est ton pire cauchemars, histoire que je te le fasse vivre? # Heathcliff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» QUI CONNAIT MIEUX L'HISTOIRE DE LA SOUPE DU 1 JANVIER??????
» Quel serait le pire sujet au brevet ?
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Musique et Histoire...
» (f) SIM ORDINAIRE/ CELEBRITE; Tu es mon bonheur comme tu peux être le pire de mes cauchemars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives rp-