AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Sam 26 Sep - 23:48


I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Et une journée de plus qui se terminait. Demain c’était mon anniversaire et je ne travaillais pas. En plus, on allait manger chez mes parents, avec Lana, Szymon, Eléanor et Lukas. Et je n’avais toujours pas dit à mes parents que j’allais être papa. Et qu’ils allaient être grands-parents par la même occasion. Et pour tout avouer je n’avais aucune idée de comment leur annoncer. J’y pensais sur le chemin du retour. Comment dire à ses parents qu’ils allaient avoir un petit fils, ou une petite fille ? Existait-il un livre là-dessus ? Nan parce que j’en aurais sérieusement besoin. Attendre d’être seul avec eux et Lana pour leur annoncer ? Leur annoncer devant tout le monde ? Ou attendre d’être carrément seul avec eux, sans personne d’autre ? Arrivé chez moi, je n’avais toujours pas trouvé. Et Szymon qui devait passer la soirée chez moi. Une soirée entre bro, juste nous deux. A peine avais-je mis un pied dans l’appartement qu’Esprit d’Obiwan voulait sortir. Prenant sa laisse, je descendais alors avec lui, devant l’immeuble dans la rue. Sa petite promenade terminée, nous remontions tout les deux. On croisait la voisine, que je saluais comme d’habitude, et elle aussi, mais qui nous lança toujours son regard assassin parce que je ne tenais pas mon chien en laisse. Comme s’il allait lui sauter dessus et la manger. Entrant à nouveau chez moi, Obi alla directement se coucher dans son panier, et j’allais prendre une douche.

Une fois changé, j’allais dans la cuisine, prenais une bière dans le frigo, un paquet de chips dans le placard et allait dans le salon. J’allumais la télé, et voyais que le match de rugby venait de commencer. Installé sur le canapé, les pieds sur la table, la bière en main, je me penchais de temps en temps pour attraper quelques chips dans le paquet. Quelque part j’en profitais un peu, vivant mes derniers instants, seul dans l’appartement. Dans quelques temps Lana viendra s’installer avec moi et dans quelques mois un bébé nous rejoindra. Et non pas que je n’en étais pas heureux, au contraire, mais je me doutais bien qu’avec un bébé je ne pourrais plus m’installer comme ça en rentrant. Alors que l’Angleterre marquait, je sortais de mes pensées en levant les bras au ciel et en criant. Et là, quelqu’un frappa. Et Esprit d’Obiwan se releva directement pour aller à la porte.

« Entre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Mer 30 Sep - 16:47


i'm sorry
i can't hear you
over the sound of
HOW AWESOME I AM

Faire un papier cadeau était probablement le truc que je galérais le plus à faire dans ma vie. J'avais essayé d'apprendre, tellement de fois. Toujours en vain. A chaque fois j'avais un côté moins bien fermé que l'autre, où je me retrouvais à me battre contre le rouleau de ruban adhésif. Une année, à Noël, j'avais regardé un tutoriel sur YouTube en boucle, mais je n'avais gardé la technique que quelques jours à peine. J'étais de retour à la case de nullissime, celle où je recommençais encore et encore jusqu'à ce que finalement ça ressemble à un semblant de papier cadeau. C'était pourtant pas compliqué. Sur un livre, en plus. Un truc rectangle, tout droit. Le pire, c'était les boules de neige. Ou le globe que j'avais offert à Kasia deux ou trois ans auparavant. Pour ça, j'en bavais. Mais pour un livre, ça ne devrait pas me prendre plus de quelques secondes.

J'ai lâché un juron, bruit qui fit réagir mon filleul en face de moi. Assis dans son Maxi Cosi, ses yeux bleus grands ouverts, il devait me regarder faire depuis pas mal de temps, maintenant. En fait, le temps que j'avais mis à galérer jusqu'ici. Il a agité ses jambes en gazouillant, et j'ai relevé la tête avant de lâcher un petit rire. « C'est ça, fous-toi de moi. Hâte de t'y voir. »

J'ai finalement atteint mon but, relativement satisfait. L'anglais ne se plaindrait pas, ou alors juste pour me faire chier, comme il aimait tellement le faire. J'ai attendu qu'Alek passe chercher Lukas pour la nuit et que notre rapide discussion se soit achevée pour caser sous mon bras le cadeau d'anniversaire de mon meilleur ami, et de m'emparer de la dernière bouteille de vodka de mon grand-père. Il était temps de la finir. Pour finalement tout reposer sur la table, de courir à la recherche d'un papier et d'un crayon. J'ai écrit une note à Léa, le sourire aux lèvres. Je me suis de nouveau chargé de mes affaires et, quelques seconde après, j'avais refermé la porte de mon appartement derrière moi et grimpai quatre à quatre les marches de l'immeuble jusqu'à l'étage du dessus.

On avait décidé de faire quelque chose qui n'était pas arriver depuis des plombes : s'asseoir dans un canapé avec un bière et/ou un verre de vodka, des chips, et juste passer du temps tous les deux, à parler de ce qui se passait de nos vies, dans celles des autres, à dire de la merde et à s'amuser avec Obi. Et la soirée qui précédait son anniversaire - que l'on fêterait tous ensemble chez ses parents le lendemain - était a priori la parfaite occasion de reprendre les bonnes vieilles habitudes.

J'ai frappé sur sa porte avant même de m'arrêter devant, alors qu'à l'intérieur, j'entendais un cri et un aboiement. J'ai sursauté, et j'avais encore les yeux grands ouverts quand j'ai entendu la voix d'Anakin m'hurler d'entrer. J'ai poussé la porte, fis quelques pas jusqu'au salon avant de me planter derrière son canapé. Il était debout, une bouteille à la main, les yeux rivés sur la télé. Le rugby. Evidemment. J'ai toussoté. « Si tu t'es déjà demandé si ta porte était insonorisée, la réponse est non. Mais genre, pas du tout. » J'ai souri, avant de m'avancer vers lui, de le saluer d'une chaleureuse poignée de main, et de lui tendre la bouteille et le paquet. « Joyeux anniversaire, bracie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Jeu 1 Oct - 11:49


I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Enfin de retour à la maison, je m’installais sur le canapé, un match de rugby à la télé, une bière dans la main. Mon chien couché sur le sol non loin de là, semblait lui aussi suivre le match. Tout Anglais qui se respectait aimait et supportait le rugby. Et j’en faisais partit. Et évidemment, en pleine coupe du monde, je pouvais encore moins échapper à la règle. Et puis, quoi de mieux comme occupation en attendant mon meilleur ami qui n’allait plus tarder à arriver. Rien de grandiose n’était prévu, juste une soirée assis dans le canapé, une bière ou un verre de vodka à la main. Je ne lâchais pas la télé du regard, et lorsque l’équipe d’Angleterre marqua, je me levais en criant victoire (peut-être un peu trop tôt mais bon. C’était dans le feu de l’action quoi). Mon chien aboya, et je le regardais, un peu désolé de l’avoir effrayé. Et la seconde suivante j’entendais quelqu’un frapper. Ça devait être Szymon, je lui criais alors d’entrer, toujours debout devant la télé.

Puis le Polonais, arrivé dans le salon, toussota derrière moi et je me retournais. Je riais à sa remarque. C’était bon à savoir, quelque part.

« Merci pour le renseignement. »

Je souriais et le saluais avec une poignée de main. Il me tendit alors un paquet, emballé d’une façon… spéciale ? Enfantine ? Je ne savais pas, mais on aurait pu croire qu’il l’avait donné à emballer à Lukas. Ou ma sœur. Et une bouteille de vodka. Certainement celle de son grand-père, et par conséquent la meilleure vodka que je n’avais jamais bu.

« Merci, bro. »

Posant la bouteille sur la table, je m’asseyais sur le canapé et regardais le cadeau qu’il m’offrait, me demandant ce que cela pouvait être. Levant les yeux, je souriais. Avant d’ouvrir, je me devais de l’emmerder un peu.

« Szy, t’aurais pu l’emballer toi-même au lieu de demander à Lukas de le faire. »

Un sourire s’étala tout le long de mon visage, je me doutais que c’était bien Szymon qui l’avait emballé et pas Lukas. Mais c’était tellement facile de l’emmerder sur ce coup là que je n’avais pas pu résister. Reposant mon attention sur le cadeau, je commençais à le déballer. Un livre. Puis le titre attira mon regard : « How to tie a tie ». Restant bloqué un moment sur la couverture du bouquin, je riais. Il ‘y avait que le Polonais pour trouver un bouquin pareil et me l’offrir. Je le regardais.

« Merci buddy, vraiment. Grâce à toi, j’vais avoir l’air moins con à mon mariage. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Ven 2 Oct - 21:05


i'm sorry
i can't hear you
over the sound of
HOW AWESOME I AM

Il a ri, a répondu, ai j'ai ri à mon tour. « Y a pas de quoi, j'me suis dit que ça pouvait t'aider ! » J'avais parlé tout en marchant vers mon meilleur ami qui se tenait devant son canapé. Une fois salué, ce n'est pas avec peu de fierté que je lui ai tendu son cadeau et une bouteille de vodka. Il m'a remercié, et je n'ai répondu qu'avec un sourire et un hochement de tête. Il a fini par attraper son paquet, maladroitement emballé. J'étais bon en plein de trucs, mine de rien, mais alors les paquets cadeaux... Ce n'était pas ma tasse de thé, comme disait les Anglais. Il n'a pas manqué de me le faire remarquer, d'ailleurs, en bon bro relou qu'il était. Je ne lui ai accordé qu'une moue boudeuse, mais tout de même amusée. « Ca va, ho. Toi t'as pas eu de mal à emballer le mien, tu m'en as pas fait, ingrat. » C'était faux, et il savait que je ne disais ça que je ne disais cela que pour l'embêter. Il avait quand même organisé ma soirée d'anniversaire en Grèce, ce n'était pas peu. Je ne l'en remercierai jamais assez, d'ailleurs.

J'adorais offrir des cadeaux. Je jubilais pendant les quelques secondes que le destinataire prenait à déballer et réaliser ce qu'on venait de leur offrir. C'était cool, de faire plaisir aux gens. Ou pas. Mais j'arrivais généralement à taper dans le mile, en toute modestie. Il a regardé la couverture du bouquin - que j'avais mis trois plombes à dénicher, soit dit en passant - sans rien dire, sans rien faire, et pendant un instant j'ai vraiment cru qu'il était déçu. Mais il a ri, avant de relever la tête, et de me remercier pour la troisième fois en trois minutes. J'ai ri à mon tour alors qu'il me lançait que ça l'aiderait pour son mariage, avant de me laisser tomber dans son canapé. « J'espère que tu me feras l'honneur de venir me voir pour que je te noue ta putain de cravate. Comme au bon vieux temps. »

Ani et les cravates, c'était une longue histoire, basée sur le modèle "je t'aime, moi non plus." Ça lui allait bien, fallait pas se mentir. Mais à chaque fois qu'il avait besoin d'en nouer une, c'était à ma porte qu'il venait frapper. Ça avait commencé le jour du bal des anciens élèves, trop de mois auparavant pour que je m'en souvienne exactement, et depuis, ça n'avait pas cessé - pour les peu de fois où il avait dû revêtir un costume. « Tu m'diras, apparemment, la mode c'est coiffé-décoiffé, ça se trouve ça marche aussi avec les cravates. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Mer 7 Oct - 21:45


I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Le fait que mon appartement n’était pas insonorisé, c’était bon à savoir, quelque part. Les salutations faites, Szymon me donna un cadeau et une bouteille de vodka. Curieux, je posais la vodka sur la table basse (pas sûr qu’elle fasse long feu cette bouteille) avant de m’asseoir sur le canapé pour déballer mon cadeau. Silencieusement, j’essayais de deviner ce que c’était, avant de me mettre à déchirer le papier. Sans avoir manqué de me foutre de la gueule de mon meilleur pote avant bien sûr. Je lui avais alors offert un grand sourire à sa réplique, avant de déballer le… Livre. Pour apprendre à faire des nœuds de cravate. Et il n’y avait que Czajkowski pour m’offrir un truc pareil. Ces derniers mois, dès que j’avais l’occasion de mettre une cravate, c’était vers lui que je me tournais pour le nœud. Je ne savais pas en faire, je n’étais même pas fan à l’idée d’en mettre. Mais parfois, il fallait faire des efforts (et les deux dernières fois où j’en avais mis c’était pour Lana). Ma mère me répétait souvent que ça m’allait bien, et je voulais bien la croire mais les cravates étaient loin d’être mes meilleures amies.

J’ai ri puis je l’ai remercié, ajoutant que ça m’aiderait pour mon mariage. Posant le livre sur mes genoux, je tournais la tête vers mon meilleur ami et le regardait en souriant.

« Bien sûr que je viendrais demander à mon témoin de me faire mon nœud de cravate… »

Du moins, j’espérais que je m’adressais à mon témoin. Je ne voyais personne d’autre que mon meilleur ami pour occuper ce rôle à mon mariage.

Riant une nouvelle fois à sa remarque du coiffé-décoiffé, j’imaginais parfaitement ce qu’il voulait dire.

« Je suis pas sûr que ma mère apprécie tu vois… Genre vraiment pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Lun 26 Oct - 16:08


i'm sorry
i can't hear you
over the sound of
HOW AWESOME I AM

Le canapé d'Anakin, c'était mon troisième endroit préféré. Après mon lit, et mon canapé, à moi. Et à chaque fois que je posais les fesses dessus, il y avait ce sentiment qui, inévitablement, me submergeait : celui qui faisait s'élever cette petite voix, qui me répétait restes là, pour toujours. Alors je me suis mis à l'aise. J'ai étendu mes jambes devant moi, coinçant mes pieds sous sa table basse, avant de croiser les bras derrière ma nuque. Comme à la maison. J'ai fini par étouffer un bâillement (lui aussi, inévitable), mais la réponse de mon meilleur ami à ma petite pointe de sarcasme me fit m'arrêter net, laissant ainsi ma main devant ma bouche. Un seul mot avait atteint mes oreilles, et il se répétait en boucle, alors que je tournais le regard vers l'anglais, le regard mi surpris mi flatté. Témoin. C'était trop d'honneur. Après avoir cligné plusieurs fois des yeux, j'ai finalement hoché la tête, et répondu par une connerie - histoire de faire s'évaporer ce moment assez honteux qu'était celui que j'avais mis pour comprendre l'ampleur de ses propos. « Je t'en ferais un double, tu vas être tellement fier de moi. » Façon d'accepter sa proposition déguisée.

Je riais encore à sa remarque. La mère d'Ani... Cette dame, c'était une histoire. Il y avait des moments où elle prenait encore son fils pour un gosse de seize ans, et c'en était presque adorable. Mais ça ne durait pas, et il n'était pas possible de lui en vouloir. « J'dis, au moins, on s'en souviendra, de ton mariage. » Je me redresse sur le sofa, étends mes mains devant moi et les écarte, comme pour faire apparaître des mots invisibles. « "Anakin Denton, le type qui s'est marié sans cravte". Non non, ça claque, c'est inoubliable, ça marque les esprits, c'est tout ce qu'il te faut. » Je m'éloigne un peu, discrètement, histoire d'éviter le coup sur l'épaule que je vois venir gros comme une maison.

J'en profite pour me lever, me diriger vers la cuisine de l'anglais. D'ouvrir les placards. Et de siffler avec admiration. « Ca sent la féminité, ce rangement, si tu veux mon avis. » Quand on disait que Lana l'influençait et le changeait, c'était valable pour tout, apparemment. J'ai ouvert encore quelques portes pour trouver ce que je cherchais, avant de revenir au salon et de tout poser sur la table basse : un paquet de chips et deux verres à vodka. J'ouvre la dernière bouteille de mon grand-père, songeant a lui écrire pour lui demander de m'en mettre de côté, et je remplis nos deux verres, en tendant un à mon meilleur ami quelques secondes plus tard. « Cheers, le vieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 981

∞ avatar : colton haynes

MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   Sam 31 Oct - 0:49


I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Installé sur le canapé, je n’avais pas vraiment bougé depuis que j’étais rentré. Les pieds sur la table, Szymon m’avait rapidement rejoint pour la soirée. J’ouvrais son cadeau, et je ne pouvais que rire. Il n’y avait que lui pour m’acheter ce genre de truc. Même si je m’étais attendu à pas mal de truc, je devais avouer que ça, je ne l’avais pas vu venir. J’allais enfin apprendre à faire un nœud de cravate, et arrêter de frapper à sa porte comme une âme en peine lorsque j’avais besoin de faire ce fichu nœud autour de mon cou. Il semblait détendu sur mon canapé, comme si il était chez lui. Et c’était normal en fait. Il était comme chez lui, ici. Et je profitais de ce moment pour lui demander une seule chose. D’être mon témoin à mon mariage. Demande déguisée, bien sûr. C’était mieux comme ça, à mon avis. Mais je savais qu’il comprendrait, il n’y avait plus à espérer qu’il accepte. Et sa réaction me fit légèrement sourire. Un sourire en coin se dessina sur mon visage en voyant sa tête. J’imaginais mes paroles monter jusqu’à son cerveau, l’information se mettre en place et qui prenait un petit moment. Puis il a hoché la tête, comme pour valider la réception de mes paroles. Avant d’accepter. Je souriais. J’avais directement pensé à lui pour ce rôle, et s’il avait refusé, je pense que je me serais retrouvé sans témoin le jour lui. Je ne voyais personne d’autre pour m’épauler.

Puis on parlait de ma mère. Et du fait qu’elle n’apprécierait certainement pas le fait que je me pointe à mon mariage sans cravate. Mais je me rassurais dans le fait que mon père serait aussi obligé dans mettre une, lui. Ou pire, un nœud papillon. Et rien que de l’imaginer, j’avais envie de rire à en pleurer. Oh ouais, il était clair qu’on s’en souviendrait de mon mariage si j’y allais en mode « coiffé-décoiffé ». Je regardais mon meilleur ami se redresser et ouvrir ses mains comme pour faire défiler quelque chose devant lui. Je riais à sa remarque, prêt à lui foutre mon poing dans l’épaule mais il l’avait évité. Alors j’avais attrapé un coussin à côté de moi et lui avait lancé à la tête.

« Mais bien sûr ! »

Puis il se levait et j’en profitais pour jeter un nouveau coup d’œil au bouquin. Je feuilletais rapidement, alors que la voix du Polonais s’élevait dans la cuisine. Je me tournais.

« Parce que c’était l’bordel avant ?! »

J’étais bordélique dans mon genre, mais les placards de la cuisine étaient toujours rangés -à ma façon, d’accord-. Vous savez, au cas où maman passerait par là, à l’improviste. Et peut-être que là ils étaient encore mieux rangé parce que Lana était éventuellement passé par là, d’accord. Mais c’était déjà rangé, avant. Czajkowski était de retour avec deux verres à vodka et un paquet de chips. Quand je disais qu’il était comme chez lui ici, je ne parlais pas que du canapé. Je me redressais et reposais le livre sur la table basse. Je prenais le verre qu’il me tendait, avant de trinquer avec mon meilleur ami me traitant de vieux. Je souriais.

« Et mon pied dans ton cul, sale gosse ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am   

Revenir en haut Aller en bas
 

(SZYMAKIN) I'm sorry I can't hear you over the sound of how awesome I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» yi june || i can still hear you making that sound, just like animals.
» If you can hear me now I'm reaching out to let you know that you're not alone PV
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15
» Can you hear this sound ? [Privé Luna & Elisan]
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives rp-