AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 129

∞ avatar : teresa palmer

MessageSujet: The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)   Sam 9 Jan - 17:59


The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand

La fête avait battu son plein quasiment toute la nuit. C’est incroyable comme une équipe de crosse pouvait tenir aussi longtemps. J’avais mis un pied dans mon appartement sur les coups de huit heures du matin seulement. J’enlevais mes chaussures et ne prit même pas la peine d’enlever mes vêtements que je m’affalais sur mon lit. Et je ne comptais pas le quitter avant demain matin. Ou même après-demain tient. Alors que mes yeux se fermaient doucement et que je sentais déjà les bras de Morphée m’entourer, mon téléphone se mit à vibrer sur la table de nuit. Je grognais. Qui pouvait bien être aussi matinale un premier jour de l’année ? J’étais prête à laisser sonner, mais apparemment la personne à l’autre bout du fil n’était pas prête à me laisser commencer l’année en dormant. J’attrapais alors mon téléphone et regardais le nom qui s’affichait. Anakin Denton. C’était très rare les fois où il m’appelait et tout de suite, je trouvais ça bizarre. Je le connaissais depuis le lycée, on était dans la même classe puis on s’était perdu de vue. Puis il avait commencé à sortir avec ma meilleure amie. Alors je le côtoyais un peu plus souvent, mais rares étaient les fois où il m’appelait. D’habitude, c’était Lana qui le faisait. Alors je décrochais.

« Allô ? »

Ça ressemblait plus à un autre grognement qu’à un véritable mot, mais je n’avais plus vraiment la force de parler. Mais apparemment lui si, et c’était stressé, même carrément paniqué qu’il m’expliquait ce qu’il se passait.

Un accident.

Je savais que s’il m’appelait c’est que quelque chose clochait.

Vous voyez ce moment où l’adrénaline prend possession de votre corps et que c’était comme si vous étions d’un seul coup en pleine forme, comme si vous veniez de vous reposer depuis des heures ? C’était exactement ce qu’il venait de m’arriver. Je m’étais redressée d’un seul coup, prête à courir un marathon s’il le fallait.

« J’arrive. »

Et je raccrochais. Je me passais rapidement de l’eau sur le visage, pour être sûre de bien me réveiller, remettais mes chaussures aux pieds et je partais directement l’hôpital.

Anakin m’avait envoyé un message avec le numéro de la chambre, c’était donc sans passer par l’accueil et l’attente interminable que l’hôtesse se bouge les fesses que je rejoignais la chambre de ma meilleure amie. Je savais qu’un jour j’irais la voir à l’hôpital, mais pas pour ça. J’aurais préféré attendre la naissance de son bébé pour ça. De la voir tenir un tout petit être dans ses bras, le sourire aux lèvres. Mais lorsque j’ouvrais la porte, c’était ma meilleure amie allongée, inconsciente que je voyais. Et Anakin, qui semblait plus détruit que jamais. Je posais doucement une main rassurante sur l’épaule du pompier, alors que les larmes me montaient aux yeux. C’était horrible de la voir comme ça, elle qui d’habitude était pleine de vie et souriante. Et je remarquais parfaitement la grimace de Denton lorsque je posais ma main sur son épaule. Cet idiot n’était même pas allé se faire soigner. Je m’asseyais et lui demandais ce qu’il s’était passé, ce qu’il m’expliqua rapidement. Et il s’en voulait, ça se voyait. Puis chacun de nous se taisait, attendait. Jetant à nouveau un regard à Anakin, je lui disais d’aller se faire soigner, que je resterais là. Que je l’appellerais s’il se passait quelque chose. Ce qu’il refuse, évidemment, prétextant qu’il allait « bien ».

« Vas-y où j’te casse l’autre bras. »

Il me regardait, sans vraiment me croire. J’en étais capable, certainement. Je n’en étais pas sûre, mais je n’aurais pas à le vérifier vu que le pompier se leva et fini par sortir de la pièce. Je prenais sa place près de Lana. Je me penchais, posant ma tête sur mes bras, près d’elle, pour lui parler.

« Tu devrais ouvrir les yeux, j’ai fais peur à Anakin, ça vaut le détour crois moi… »

Un petit sourire se dessina sur mon visage. Ça l’aurait fait rire ça. Oh ouais.

Allez Lana, ouvre les yeux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 366

∞ avatar : Diana Agron, la magnifique.

MessageSujet: Re: The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)   Dim 17 Jan - 9:54

The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand

feat. Charlie & Lana

Tu avais fait un drôle de rêve. Mais alors même que tu reprenais conscience, il t’échappait peu à peu et ça tu ne le voulais pas. Tu désirais qu'il continue encore au moins un peu. Un tout petit peu, c'est tout ce que tu demandais. Alors tu te replongeais dans tes sensations, tu sentais les caresses d'un homme, sans réussir à voir son visage, toujours plongé dans l'obscurité. Tu entendais sa voix aussi, qui te murmurait mille mots doux à l'oreille. Le plus troublant c'était cette sensation de bonheur qui faisait palpiter ton cœur. Il te semblait même l'entendre, comme un bip bip qui chantait à l'unisson de tes battements de cœur. C'était un rêve stupide, que celui où tu trouvais enfin un homme qui te correspondait, qui te rendait heureuse. Bon d'accord, tu ne doutais pas que ce dernier puisse exister, qu'il devait bien se trouver là, quelque part, à attendre que tu lui tombe dessus. Mais une chose était sûr, c'est que cela n'arriverait pas dans les couloirs de la Fac. Ce n'était sûrement pas là qu'il se trouvait, depuis le temps que tu les parcourais, tu l'aurais déjà aperçue, tu le sentais au plus profond de toi.  D'ailleurs en parlant de Fac, c'était étonnant que le réveil n'ait pas encore sonné, il fallait que tu ouvres les yeux, que tu te prépare pour aller en cours.

Aller réveille toi Lana !  Il est temps maintenant. Étrangement, tu entends la voix de Charlie, ta meilleure amie, probablement parce que tu as discuté hier soir avec elle juste avant de t'endormir. Ou alors c'est parce qu'elle te manque tellement que tu en viens à l'entendre. Parfois même tu crois la voir au détour d'une rue. Mais ce n'est pas elle. Ce n'est jamais elle. Avant même de réussir à ouvrir les yeux, tu sens que tu n'es pas bien, tu as mal un peu de partout, comme si tu avais passé la soirée de la veille à faire la fête. Pourtant il ne te semble pas. Au prix d'un grand effort, tu ouvres enfin les yeux. Et la première chose sur laquelle ton regard se porte c'est Charlie. Tu n'en reviens pas de la voir là, pourtant tu sais que c'est bien son genre de débarquer dans ta chambre au petit matin sans même t'avoir prévenu de son retour.

_Charlie ?

Ta voix se casse et tu es obligé de tousser un peu pour qu'elle revienne. Sérieusement, tu as du sortir la veille et boire tellement que tu ne t'en souviens même pas.

_ Depuis quand tu es rentrée ?

Tu tentes de te relever, appuie sur ton bras pour t'y aider avant de lâcher un cri. Ça fait mal. Terriblement mal même. Ton regard quitte ta meilleure amie pour se porter sur son bras. Un plâtre. Tu as un plâtre qui va de ta main à ton coude. Mais comment c'est possible ?  Puis alors seulement tu réalises, tu n'es pas dans ta chambre, tu te trouves à l'hôpital. Mais pour quels raisons ?  Et puis qu'est ce que Charlie fait ici alors qu'elle devrait être en Angleterre en train de suivre un cours ?

   

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ red is so much cooler
avatar
ADMIN ᴥ red is so much cooler

∞ prénom/pseudo : jeune padawan
∞ prénom/pseudo : lara
∞ papotages : 129

∞ avatar : teresa palmer

MessageSujet: Re: The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)   Mar 26 Jan - 19:17


The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand

J’avais enfin réussi à virer Denton de cette chambre. Enfin, j’avais surtout réussi en le menaçant de lui casser l’autre bras, sans réellement savoir ce qu’il avait à celui où il avait déjà mal. Cet idiot ne se laissait pas soigner. C’était un idiot mais je savais parfaitement il faisait ça. Il ne voulait pas laisser Lana. Parce qu’il l’aimait. Parce qu’il se sentait coupable de ce qu’il venait de se passer. Ce n’était plus le Anakin que j’avais connu au lycée, que nous avions tous connu au lycée. Ma meilleure amie lui avait fait je ne sais quoi, qui faisait qu’il ne voyait plus qu’elle. Qu’il en était amoureux au point de lui avoir demandé de l’épouser et surtout, il n’avait pas fui lorsqu’elle était tombée enceinte. Mais là, il devait lui aussi se faire soigner. Lui promettant alors que je l’appellerais s’il y avait du nouveau, il leva enfin ses fesses de pompier et sortit de la pièce. Je prenais alors sa place près de ma meilleure amie, un sourire s’affichant sur mes lèvres, en pensant à la réaction qu’elle aurait eu en voyant cette scène. Elle aurait rit, pour sur.

Mais ma remarque ne fit rien. Ma meilleure amie n’ouvrait pas les yeux. Je ne savais même pas quoi faire pour qu’elle le fasse, si je pouvais faire quelque chose. Je savais juste que je ne devais pas être pessimiste. Tout allait bien, elle allait s’en sortir, le bébé aussi. Il fallait juste qu’elle ouvre les yeux. Alors, sans vraiment m’en rendre compte je lui parlais. De tout, et de rien. M’arrêtant de temps en temps pour attendre ne serait-ce qu’un signe de sa part. Anakin ne revenait pas, il devait être en train de se faire soigner, enfin. Mais Lana n’ouvrait pas les yeux.

« Aller Lana, on veut revoir tes beaux yeux et ton sourire… »

J’attrapais doucement sa main, et attendais encore. Le temps semblait s’être arrêté.

Quand enfin, elle ouvrait les yeux.

Je me redressais sur ma chaise, surprise. Elle aussi, semblait surprise de me voir, sa voix était cassée et elle toussa. J’attrapais rapidement un verre d’eau et le lui donnais, l’aidant à boire une gorgée. Je devais chercher Anakin, je lui avais promis. Et par la même occasion je devais chercher un médecin. Mais j’étais tellement heureuse de la voir que je prenais quelques secondes pour la regarder.

« Je suis tellement heureuse de te revoir les yeux ouverts si tu savais ! »

Je lui souriais, avant de me lever.

« Je dois aller chercher quelqu’un. »

Alors que j’étais prête à quitter la pièce, sa question me stoppa nette. Depuis quand j’étais rentrée ? C’était bizarre comme question. Comme si elle pensait que j’étais partie, alors que nous nous étions vu il y a quelques jours, peu avant le nouvel an.

« Rentrée ? Mais… J’étais pas partie Lana. »

Je m’approchais d’elle et la regardais. Sa réaction m’intriguait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 366

∞ avatar : Diana Agron, la magnifique.

MessageSujet: Re: The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)   Mer 3 Fév - 11:41

The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand

feat. Charlie & Lana

Doucement, tu reprenais conscience sans avoir aucune idée de ce qui avait pu se passer pour que tu te sentes aussi mal. Tu avais mal un peu de partout et était encore terriblement fatigué. Tu aurais bien fait la grasse matinée, au moins pour quelques heures, mais il fallait que tu te lève et que tu ailles en cours. Tu ne pouvais pas jouer à faire l’enfant alors que ton avenir t’attendait. En plus tu étais la fille la plus sérieuse au monde, surtout en ce qui concernait ses études. Avec beaucoup de difficulté tu émergeais, devenant probablement folle puisque tu avais l’impression d’entendre la voix de ta meilleure amie. Hors ce n’était pas possible puisqu’elle était partie faire ses études dans un autre pays. Quoi que… En y réfléchissant, ça aurait été bien dans le genre de Charlie que de débarquait dans ta chambre pour te faire la surprise de son retour sans t’avoir rien dit. Tu ne savais pas… Tu avais cette étrange impression que quelque chose clochait, alors tu ouvris enfin les yeux.

La lumière t’aveugla quelques secondes, et tu ne remarquas même pas que tu ne te trouvais pas dans ta chambre, mais autre part. Ton regard parcours alors les alentours et se posent sur la blondinette. Ton cœur fait un bon. Ta meilleure amie. Charlie. Elle est là. Tu prononce son nom de ta voix cassé avec de tousser un peu pour tenter de la retrouver. Vraiment tu as du trop forcer hier soir, même si tu ne te souviens pas d’être sortis faire la fête. Elle se précipite vers toi et t’apporte un verre d’eau dont tu bois quelques gorgées avec son aide. Elle se mit aussi à parler et tu la regardais sans trop comprendre ce qu’elle voulait dire par là. Puis d’abord, qu’est-ce qu’elle faisait là ? Alors qu’elle te tournait le dos pour quitter la pièce, tu lui posais la question. Depuis quand était-elle rentrée ? Pourquoi ne t’avait-elle rien dit ? En même temps tu tentais de te redresser en t’appuyant sur un poignet qui te fit un mal de chien. Tu posais alors le regard dessus pour voir qu’il était plâtré. Là tu ne comprenais vraiment plus rien. Charlie se rapprocha et tu la regardais dans les yeux.

_ Qu’est-ce que tu raconte ? Tu es parti faire tes études en Angleterre. Et n’essaie pas de me faire passer pour une folle, je ne le suis pas. Enfin je crois…

Poussant un soupir, tu reposais ta tête sur l’oreiller en refermant les yeux.

_ Charlie, qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi j’ai un poignet dans le plâtre ?

Tu en avais déduit que tu te trouvais à l’hôpital.
   

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

The worst things in life come free to us 'cause we're just under the upper hand (lalie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isaac A. Sullivan ♣ the worst things in life come free to us
» SLADE + all good things are wild and free
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: Crazy Rabbit Neighborhood :: Winston Oaks Hills Hospital-