AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 2:27

Ethan Keith Wincheston

Parfois on a besoin de faire une grosse bêtise pour se rendre compte qu’on était sur le mauvais chemin.



DATE, LIEU DE NAISSANCE: Né le 24 décembre 1986 à Brighton ◊ ÂGE: 28 ans ◊ NATIONALITÉ: Anglais ◊ ORIGINES: Anglaises de par son père et Irlandaises de par sa mère ◊ EMPLOI: Résident en Chirurgie ◊ SITUATION FINANCIÈRE: Un peu juste ◊ STATUT CIVIL: Célibataire ◊ ORIENTATION SEXUELLE: Pansexuel ◊ GROUPE: Birch Trees ◊ CÉLÉBRITÉ: Julian Morris CRÉDITS: LOKIDDLES + * NOVEMBER.


tell me more about you
Keith : son deuxième prénom, est d'origine celte. Tout comme le deuxième prénom de sa soeur : Katell ainsi que celui de leur frère ainé : Kenan. Ceci était un choix de leur mère native d'Irlande. - Son frère et sa soeur sont les seules personnes à l'appeler par son deuxième prénom - Il fume régulièrement - Il bois son café noir - Il déteste tout les animaux, sauf les chiens - Il adore les enfants - Il rêve de fonder la petite famille parfaite avec un mari, une maison et des enfants mais comme ce rêve lui semble inaccessible, il prend grand soin de se cacher derrière une image et une attitude de garçon qui préfère jouer au docteur avec ses collègues en salle de repos - Il ne fait pas dans la demi-mesure, soit il aime sincèrement, soit il déteste, soit il manipule - Il ne peut pas opérer sans l'un de ses deux calots porte-bonheur. L'un d'eux est recouvert de dessins représentant des camions de pompier (métier que Dylan rêvait d’exercer quand il serait plus grand) et l'autre, beaucoup plus simple, comporte un minuscule trèfle à quatre feuilles sur le côté. Cadeau de son grand frère Kenan pour lui souhaiter bonne chance au début de son internat - Sa mère est décédée d'une rupture d'anévrisme quand il était très jeune - Son père est constamment en voyage à l'étranger - C'est un véritable bourreau de travail qui souhaite obtenir rapidement sa titularisation en chirurgie pédiatrique - Il a laissé tomber la neuro suite au décès de son neveu Dylan, fils de Katell.

welcome to real life
PRENOMS/PSEUDO: Alex/AlexTasie ◊ AGE: 17 yo ◊ PAYS: France ◊ PRÉSENCE: Autant que possible/semaine ◊  OU AS-TU CONNU UIT: Bazzart ◊ MOT DE LA FIN: yolo, il est 02h38, je viens tout juste de rentrer d'une semaine intensive de voyage. Quatre villes en cinq jours, et la première chose que je fais en rentrant, c'est de m'inscrire ici (y) Pas normal le garçon..


Code:
[color=#FF0000]▼[/color] <b>JULIAN MORRIS</b> - <i>Ethan K. Wincheston</i>


Dernière édition par Ethan K. Wincheston le Mer 7 Jan - 0:25, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 2:28




Fumer tue, mais ne pas fumer ne rend pas pour autant immortel..

« La vie de famille requiert une force, une persévérance, un oubli de soi dont le bonheur de ses membres est le fruit. »


Si tu déposes tes armes, je te donne les miennes.

En période de fête, même les plus grands retrouvent leur âme d'enfant. Cherchant ainsi de l'aide et du réconfort là où ils peuvent encore en trouver ... Le texte qui suit est donc une lettre rédigée par le grand-frère d'Ethan, Kenan. A l'intention du Père-Noël, lorsque Ethan et Katell avaient tout juste 8 ans :
Cher Père-Noël,

Cela fait bien longtemps maintenant que tu as cessé d'exister à mes yeux. Et pourtant, voilà qu'aujourd'hui à l'aube de mes 16 ans ... Je t'écris pour la première fois. J'essaie de me convaincre que, d'une certaine façon, en écrivant ses mots qui ne seront jamais lus ... Les choses s'arrangeront d'elles-mêmes. Et puis, t'écrire à toi me semble toujours plus crédible que d'écrire à Dieu. Alors, voilà ...
Je ne passerai pas par quatre chemins.
Aujourd'hui, j'ai demandé aux jumeaux ce qu'ils aimeraient avoir pour Noël. Je m'attendais à ce que Keith réclame une panoplie d'apprentis chimiste. Ce petit branleur est passionné par les sciences, et pourtant crois-moi que lorsqu'on le connait vraiment, on ne peut qu'en être étonné ! Enfin.. Suis-je bête, tu dois surement le savoir. Toi qui vois tout, n'est-ce pas ? C'est bien ce qu'on raconte aux enfants pour qu'ils restent sages les 364 jours restant de l’année.. ? Ahah. Passons. Pour Katell, je m'attendais vraiment à ce qu'elle veuille voir au pied du sapin un appareil photo. C'est dingue de voir à quel point cette gamine peut être fascinée par la photographie depuis que grand-mère lui a donné son vieil appareil photo instantané ! Et pourtant ... Bref, moi qui pensais connaître les goûts des jumeaux, j'ai été plutôt surpris ... Car tu veux savoir ce qu'ils m'ont réellement réclamé ... ? Maman. Ils ont pleuré, et ont réclamé notre mère. Ils ne sont pas stupides, tu sais. Ils ont 8 ans maintenant et sont parfaitement au courant que Maman est partie pour toujours. Mais je pense qu'ils n'arrivent plus à vivre sans elle. J'fais de mon mieux, avec grand-mère pour combler ce vide parental à la maison. Mais ce n'est pas chose facile ...
Quand tu retourneras là-haut, et que tu auras terminé ton immense tournée en ayant oublié notre foyer ... Car de toute évidence, mon père ne se sera pas vraiment préoccupé des fêtes de Noël et que notre grand-mère aura déjà eu suffisamment de dépenses pour s'occuper de nous. J'aimerais, que tu ailles voir ma Maman. Et donne-lui ces deux petits mots écrits par les jumeaux que je joins à ma lettre. Je leur ai promis de trouver un moyen de faire parvenir ses dessins à Maman, quoi qu'il m'en coûte.  Alors, tu le feras hein ? Donne-les-lui ! S'il te plait. Et quand elle te demandera comment vont les choses à la maison, ment-lui. Et sois convaincant, maman sait déceler les menteurs. Mais ne te laisses pas abattre. Ment. Dis-lui qu'ici tout va bien. Serres là très fort de notre part à tous les trois, dis-lui que les problèmes de santé de grand-mère s'arrangent même si c'est le contraire. Dis-lui aussi que papa travail beaucoup moins qu'avant, même si on ne le voit qu'un trimestre par an. S'il te plait ... Rassure là. Et dis-lui que pas une seule seconde ne s'écoule sans que nous pensions très fort à elle. Tu lui diras hein ? Je te fais confiance ... Oh' et dis-lui aussi que nous l'aimons. Vraiment très fort ...

Pour terminer, et si ce n'est pas trop te demander ... J'aimerais que tu apportes aux jumeaux un avenir plein de promesses. Car tout seul, je doute de pouvoir les tenir. Merci à toi ...

Kenan.

Si tu veux apprendre,
gagne l'affection de ton maître.

Premier jour d'internat :
Cher journal, nous y voilà enfin. Finit les cours magistraux dans les grands amphithéâtres de l'université. Finit, la mise en pratique sur des cadavres ... Finit, le droit à l'erreur. Aujourd'hui, j'ai commencé mon internat en chirurgie à l’hôpital de Brighton. Ce matin, je suis arrivé un peu avant les autres internes. Tu sais, histoire de ... M'imprégner des lieux. C'est bizarre hein ? Pour beaucoup de gens, les hôpitaux sont des endroits effrayants et hostiles. Des endroits où de nombreux malheurs se produisent et où nous sommes susceptibles de rencontrer la mort au détour de chaque couloir. Moi, je vois cet hôpital comme, une église, une école, une maison ... Ma maison. Je m'y sens bien, c'est mon sanctuaire. Et maintenant que j'y ai une place, je vais me battre jusqu'au bout pour la garder.

Douzième jour d'internat :
Cher journal, c'est décidé. Quoi qu'il arrive, je veux absolument me spécialiser en neurochirurgie ! Et rien ne me fera changer d'avis !! Aujourd'hui, j'ai assisté mon titulaire pour la toute première fois sur une laminectomie. C'était ... Incroyable !  Comment t'expliquer ça. Lorsqu'on entre au bloc, c'est une sensation grisante qui s'empare de nous. De tout notre être même .. Je t'assure, c'est ... Envoûtant ! On se sent bien, léger. Et les gestes de mon titulaire étaient si précisément et délicatement exécutés qu'on aurait cru qu'il dansait. Oui, voilà, c'est tout à fait ça ! Ses mains dansaient, mon cœur dansait ! Oh ... J'ai encore du mal à m'en remettre. Enfin voilà. Je viens tout juste de finir ma garde de 48 heures et la fatigue se fait sentir ... Alors je vais aller me coucher, en espérant rêver d'interventions, des interventions bien sanglantes et de jolies mains qui dansent ... !

Trois cent soixantième jour d'internat :
Cher journal, ça craint d'être un interne ! Enfin ... Non. Oui. C'est plutôt d'être un interne qui couche avec son titulaire marié, qui craint. C'est vrai, j'aurais tout aussi bien pu me contenter de coucher avec d'autres internes, comme le font les autres internes normaux ! A la limite, pourquoi pas : une infirmière ou un ambulancier ... Mais pas mon patron ! Raah .. Sérieusement. Quelle idée j'ai eu de coucher avec lui. Encore, et encore ... Finalement, ce Dieu vivant de la neuro quitte l’hôpital pour aller vivre avec sa femme et ses enfants aux Etats-Unis. Et moi, je reste ici. Tout seul. Avec mes ambulanciers, et mes infirmières ... C'est triste.

La rage et l'amour, engendrent la folie.



« Docteur Wincheston ..? » - « Je suis prêt à retourner au bloc. » avait-il répondu d'un voix sèche et inébranlable. Une voix, qui s’accommodait parfaitement avec son visage tendu mais déterminé … Aucune émotion ne pouvait être décelé, même par l'incroyable psy de l’hôpital. Quand il l'avait décidé, Ethan pouvait vraiment faire preuve d'un sang-froid époustouflant. Pas si étonnant que ça, pour un chirurgien … « Ce n'est pas ce que je vous demande Docteur. Je serais seul juge de votre capacité à retourner opérer. Et je ne doute pas que vous vous sentiez prêt. Seulement, vous ne l'êtes pas. Et vous savez comment je le sais ? Je le sais car en dehors du fait que nous en sommes déjà à notre onzième entretien, vous n'avez encore jamais accepté de répondre à ma question. C'est pourquoi je vous la repose une dernière fois : A quel niveau avez-vous été affecté par la perte de ce patient ? Et je refuserai toutes réponses s'assimilant de près ou de loin à : Je suis prêt à retourner au bloc. Or si vous n'êtes toujours pas disposé à me répondre, je vous dis à la semaine prochaine. » Bam. Visiblement les nerfs de notre bon Docteur Bajanov, un psy si vieux que l'on ne se demande plus quand viendra pour lui l'âge de la retraite, mais plutôt l'âge de passer l'arme à gauche, commençaient à atteindre leur limite … Et le jeune Ethan également. Son visage n'avait pas changé, seuls deux petites étincelles brillaient à présent dans ses yeux … Après une grande inspiration, il se lança : « Dylan Wincheston, neuf ans. Admis le 26 mars à 14h30 pour de fortes douleurs dans l'abdomen. Le bilan pré-op à été effectué par un interne du Docteur Davis qui à soupçonné une appendicite. Il est entré au bloc dès le lendemain à 8h30 pour une appendicectomie par cœlioscopie ... » Ethan s'apprêtait à continuer de réciter le dossier de ce patient qu'il avait lu et relu tant de fois qu'il le connaissait à présent par cœur … Mais le psy le stoppa : « Je ne vous demande pas de me donner le compte rendu de l'opération, mais votre ressentis par rapport à ... » Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, Ethan avait déjà repris : « Le Docteur Davis a jugé que cette simple opération de routine pouvait être exécuté par son interne. Et c'est ce qui se passa. Mais cet idiot a touché l'aorte abdominale du patient alors qu'il débutait la cœlioscopie, entraînant ainsi une première hémorragie. Ce dernier ne parvenant pas à juguler l'aorte, le Docteur Davis décida d'intervenir mais aggrava l'état du patient en touchant l'artère hépatique de celui-ci. Le jeune Dylan Wincheston est décédé quelques heures après son opération. Oui c'était mon neveu. Le fils de ma sœur jumelle. Et oui, je suis en colère. J'suis en colère d'être resté sagement dans l'observatoire tandis qu'ils étaient entrain de tuer Dylan. Oui, c'est pour ça que j'ai décidé de laisser tomber la neuro pour me spécialiser en pédiatrie. C'est ce que vous vouliez entendre ? Maintenant, c'est chose faite. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, et je pense que je ne m'en remettrai jamais réellement. Il ne s'agissait que d'une simple appendicectomie … J'ai rassuré ma sœur de mon mieux, lui faisant la promesse que son petit garçon n'allait pas resté plus d'une heure sur la table et qu'elle le reverrait bientôt. Car ce n'était qu'une putain appendicectomie !! Comment voulez-vous que je la prépare à ça ? On ne meurt pas d'une appendicite … Pourtant ça l'a frappé comme une violente décharge, venant de nulle part et qui lui a arraché un morceau d'elle, de son être. Ce fut soudain, sa vie d'avant est finie, pour toujours. Son fils est mort, et moi je suis resté le regarder s'enfoncer doucement derrière une vitre. A la fac de médecine, on a plus d'une centaine d'heures de cours sur comment lutter contre la mort. Mais pas une seule sur comment vivre avec. Je dois vivre avec la mort de mon neveu sur la conscience. Alors ne me répété par que je ne suis pas responsable, je l'ai suffisamment entendu. Je suis responsable d'avoir laissé un Chirurgien mettre la vie de Dylan entre les mains d'un interne. Au moins autant que j'suis responsable de ne pas avoir tenu la promesse que j'ai fait à ma sœur. » Sans même s'en rendre compte, Ethan s'était levé. Penché sur le bureau du psy, les poings fermés, les coudes bloqués et sa respiration saccadée … Il venait enfin de vider son sac et Dieu sait qu'il en avait besoin … Sans demander son reste, il quitta le bureau du psychologue le visage trempé par des larmes de colères. Il n'avait plus le temps pour se sentir coupable, il devait encore faire ses valises et quitter Brighton. En effet, ce matin-là il avait reçu la confirmation de sa mutation à l'Hôpital de Winston Oaks Hills où il allait pouvoir effectuer sa dernière année de résidence, loin du fantôme de son neveu, au sein du service pédiatrique de Winston Oaks Hills.

Une page qui se tourne.

Winston Oaks Hills, petite ville du sud de l’Angleterre qui respire l’amour, la joie de vivre et la famille. Et tout particulièrement à cette période de l’année … Un vent frais, des journées courtes et les décorations de Noël qui sortent un peu de nulle part pour illuminer les rues une fois la nuit tombée ... Sans aucun doute, nous sommes en décembre et tous les petits enfants s’extasient à l’idée de recevoir prochainement la visite du gros homme en rouge. Sans oublier leurs parents, heureux de cultiver se mythe auprès de leurs chérubins afin de repousser au mieux l’âge de la déception finale, qui arrivera fatalement un jour ou l’autre … Mais parmi tous les habitants de Winston Oaks Hills, il semblerait bien qu’un homme ne partage pas les mêmes intérêts pour les fêtes de fin d’année : « Un pike place roast, s’il vous plait. » demanda poliment le jeune homme à la serveuse avant même que cette dernière n’ait le temps de l’accueillir. Un sourire un peu crispé sur les lèvres pour s’excuser de son manque de politesse, il s’était déjà presque installé à la petite table se trouvant à l’angle de la terrasse de son café préféré. Évidemment  … Le fait qu’il pouvait avoir de cette place, un regard direct sur l’entrée des urgences de l’hôpital, n’était pas le fruit du hasard.
En effet, le jeune Ethan âgé de 27 ans, du moins pour quelques jours encore, apprenait encore à s'adapter à cette nouvelle ville. Lui qui n'avait jamais rien connu d'autre que Brighton ... Emmitouflé dans son grand caban noir, cet homme est un peu ce qu’on pourrait qualifier comme étant un bourreau de travail. Son métier l’occupe à plein temps, et il adore ça. Que ce soit le corps ou l’esprit, il est pleinement dévoué à sauver des vies. D’ailleurs, lorsqu’on le cherche il ne peut se trouver qu’a trois endroits : Là où il se trouve actuellement, à l’hôpital ou bien dans son petit appartement bien rangé. Et il va s’en dire que huit fois sur dix, lorsqu’on le trouve enfin, c’est à l’hôpital qu’il s’était réfugié …  Mais c’est ainsi, les jeunes chirurgiens sont généralement très impliqués dans leur travail … Ils pensent, dorment et mangent chirurgie à longueur de journée ! Mais pour Ethan, le travail était devenu bien plus qu’une simple passion. C’était devenu, un refuge. Alors, tout en encerclant de ses mains frigorifiées, son café noir et bien chaud que la serveuse venait enfin de lui déposer sous son nez, il s'apprêta à plonger dans ses propres pensées … Il était peut-être temps pour lui de s'ouvrir sur l'extérieur. Une nouvelle ville, pour une nouvelle vie ? La chirurgie prenait aujourd'hui tellement de place ... Il devrait peut-être reconsidérer à présent sa vie sous un angle nouveau. Il aurait pu ainsi, débattre intérieurement sur son existence même pendant de longues heures ... Mais cela ne dura que quelques secondes seulement.
Son bippeur sonna, et le jeune homme comme à son habitude bondit de sa chaise en avalant son café brûlant avant de déposer un billet sur la table et de partir d'un pas décidé en direction de l'hôpital. Après tout, il comptait bien honorer son serment d’Hippocrate et ce, même au détriment d'une petite pause café bien méritée ...



Dernière édition par Ethan K. Wincheston le Mer 7 Jan - 22:18, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 10:51

Aaaaah Julian

Bienvenue par ici, bonne chance pour ta fiche je te réserves Julian pour une semaine What a Face contente de voir que ton voyage s'est bien passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 12:00

Ok, Julian j'adhère x3500!!
Ce gars est tellement magnifique, quoi!!
Et pis ils font les mêmes études, même si Maëlle veut partir dans le neuro.
Enfin bref, courage pour ta fiche et réserves un lien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 14:12

haaaan, juliaaan
il est tellement magnifique

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 18:55

Szymon : Merci beaucoup ! Je vais essayer de m'attaquer à ma fiche au plus vite, mais c'est vraiment cool de me le réserver une semaine, histoire de pouvoir m'y mettre sans pression !

Ismaëlle : Merci pour l’accueille ma belle. J'vais pas trop spoiler mon histoire héhé Mais Ethan aussi avait prévu de se spécialiser dans la Neuro à l'origine. Même si il est finalement parti en pédiatrie. Donc ils ont un sacré point commun quand même !

Ileana : Merci ! :coucou: Ahah on est d'accord. Il est canon !
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Sam 13 Déc - 19:01

c'est normal voyons ! En fait, les avatars sont réservés pour une semaine à partir du moment où la fiche est postée, et tu as dix jours pour finir ta fiche bon courage en tous cas What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Dim 14 Déc - 12:54

julian et puis en médecin, c'est trop hot ça
bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Mar 16 Déc - 20:14

Merci pour l’accueille ma belle I love you !
Ahah oui, depuis le temps que j'voulais jouer un médecin j'me suis dis que Julian serait parfait Rolling Eyes !
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Mer 17 Déc - 21:13

wilkommen, bienvenue, welcome

ici c'est pas thalys, mais on reprend leur slogan parce qu'on est des dinges


je suis toute chamboulée tu m'excuseras, mais Ethan a vraiment une vie de merde en tous les cas, ta fiche est nickelle, alors je te valide

Félications à toi ! Tu fais désormais partie de notre bande de tarés. Tu peux désormais aller poster ta fiche de lien, d'évolution et demander un parrain par ici, ainsi que de créer tes scénarios juste là.. Tu peux aussi aller réserver ton petit chez toi et ton petit métier en te rendant ici et là. Nous t'invitons aussi à te rendre dans cette section si tu es une adepte du flood.Have fun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   Mer 17 Déc - 21:54

Avec un passé pourris, il ne pourra qu'avoir un avenir d'autant plus réjouissant.. (a) !
C'est génial, Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ethan → Plus triste est ton histoire, plus grand doit être ton sourire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥
» 08. Histoire Triste
» P'tite histoire : triste mais robuste...
» Blob Saga , triste histoire
» Histoire Personnelle de Ethan Enaël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives présentations & cie-