AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Mer 31 Déc - 17:55



oops.

J'avais récemment réalisé à quel point j'aimais marcher. Courir, jamais, ô grand jamais. Je n'étais pas du tout du genre à mettre mon jogging et mes baskets alors que le soleil venait de se lever pour aller faire mon petit footing matinal. Jamais vous ne me verrez faire une chose pareille. Mais marcher dans Winston Oaks Hills, les mains dans les poches, m'arrêtant devant les vitrines quand quelque chose attirait mon regard, devant un artiste ambulant si ce qu'il était en train de peindre, dessiner, sculpter, tisser m'intéressait, ou avec quelqu'un que je connaissais vaguement, avec qui je discutais pendant une minute ou deux. Juste prendre mon temps, les jours où je ne travaillais pas. Et, les jours d'été, comme aujourd'hui, profiter du soleil et de la chaleur.

Aujourd'hui, on était en juillet. Mon premier été en Angleterre me surprenait légèrement : je n'aurais pas cru qu'il puisse être aussi chaud tout de suite. Les températures étaient montées étonnamment vite, et j'avais troqué mes sweaters en élasthanne un peu léger pour mes T-shirts en cotons.

J'étais arrivé à la place du quartier artistique, là où se pressaient les peintres et les dessinateurs, tous assis sur des chaises ou sur le bord de la fontaine. Je les ai regardé quelques instants - le dessin faisant partie des arts qui me fascinaient. J'ai souri à une petite fille qui m'a bousculé en courant avant de s'excuser, avant de relever la tête, et que mon regard sur une tignasse ondulée. Rousse.

Mon coeur s'est arrêté quelques secondes. J'ai eu l'impression que mon sang circulait plus vite que la normal. J'ai dégluti.

J'avais arrêté de marcher, décidant de vérifier si c'était bien elle. Mais je n'étais plus rationnel. C'était la première fois que je pensais l'avoir reconnue depuis que j'étais arrivée ici. Alors j'ai mis un pied devant l'autre, encore un autre, jusqu'à finalement arriver  sa hauteur. J'ai inspiré un grand coup et, doucement, ai tapoté son épaule avec mon index.

« Ismaëlle ? »
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Sam 3 Jan - 21:45




   

Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Miss Teller devait faire du shoping. Chose incroyable, qu’elle évitait à tout prix. En règle général c’était sa propre mère qui lui refaisait sa garde robe, connaissant très bien les goûts vestimentaires de sa fille. Mais là elle n’avait pas le choix. C’était justement un cadeau pour sa petite maman, pour son anniversaire. Son beau père lui avait parlé d’une petite robe qui lui avait tapé dans l’œil et Althea avait décidé de lui offrir, avec la participation du mari. La demoiselle devait donc aller dans la boutique pour l’acheter. Inutile de dire qu’elle avait pris son temps avant de devoir y aller et qu’elle comptait être la plus rapide possible. Habillé d’une petite robe à fleur et de scandale, la blondinette avait perché sur son nez une paire de lunette avant de prendre la direction du centre ville. Plus vite elle ferait, plus vite elle pourrait rentrer chez elle et faire autre chose de bien plus utile.

Althea était donc allé dans la petite boutique dont lui avait parlé son beau père et pris la robe pour sa mère qu’elle fit emballer avant de payer à la caisse et de vite en ressortir. Heureusement, elle en avait terminé et son calvaire n’avait duré que quelques minutes. Se demandant ce qu’elle pourrait alors faire du restant de son après midi, la jeune femme décida de flâner dans les rues de la ville et plus particulièrement dans le quartier des artistes. S’étant arrêté pour regarder un jeune peintre et son travail, les pensées de la demoiselle furent interrompu par un tapotement sur l’épaule suivait d’un prénom qui n’était pas le sien. Aly se retourna vers un jeune homme, un petit sourire aux lèvres.

_ Ah non, moi c’est Althea !


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Ven 16 Jan - 23:33



oops.

J'ai su à la seconde où j'ai prononcé le nom de ma correspondante que je m'étais trompé. J'avais du la prendre pour une rousse à cause des reflets que le soleil créait dans les cheveux de l'inconnue. Ce nom, il ne lui allait pas. Où plutôt, elle n'allait pas au nom. Inexplicablement, ils n'allaient pas ensemble. Peut-être connaissez vous cette sensation que l'on a parfois, voir la chose que l'on veut le plus partout où l'on va, tellement cette chose nous obnubile. C'était la première fois que j'arrêtais une parfaite inconnue pour cette-même raison et, à l'instant où elle s'est retournée, je me suis promis de ne plus jamais le faire.

Elle m'a adressé un mini sourire, et j'ai eu envie de partir en courant. Ou de la regarder en mode "Quoi ? Vous voulez ma photo ?" comme pour lui faire croire qu'elle avait halluciné, que jamais je ne l'avais appelée par un prénom qu'elle ne portait pas, ayant cru la reconnaître. J'ai juste secoué doucement la tête à l'entente du nom qui lui avait été donné. Althea. Ah oui. Ça, ça lui allait bien.

« Oui, évidemment. Très joli, comme prénom d'ailleurs. Bon, et bien navré de vous avoir dérangée, hein, Althea, et j'espère que vous me prenez pas trop pour un taré, même si je me doute que c'est trop tard... Pardon, pardon, je m'en vais. »

J'avais dit ça très vite, tellement vite que quelques r roulés s'étaient échappés sans que je ne puisse y faire quoique ce soit. Tout en parlant j'avais reculé, passé la main derrière ma tête, dans mes cheveux, au moins trois fois, et en faisant de grands gestes de l'autre main. Il était étrange que je sois timide de nature, et grandiloquent et bavard lorsque j'étais dans une situation embarrassante, comme celle-ci. J'ai hoché la tête une dernière fois, ai pincé les lèvres, me suis retourné, ai enfoncer mes mains dans mes poches. J'ai fait dix pas. Et je me suis retourné.

« Hey, hey, en fait non, je vais pas partir. »

Je suis retourné à sa hauteur, me suis arrêté à l'endroit même où j'étais il y a quelques secondes, avant que je ne meurs écrasé par la honte.

« Est-ce que, pour que mes excuses soient plus rapidement acceptées, j'peux vous offrir un truc ? Un café, un thé, une crêpe, ce que vous voulez. Juste histoire de vous convaincre que je suis gentil, en vrai. Que j'fais pas peur aux gens tout le temps. »
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Dim 18 Jan - 18:07




   

Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Absorbée par ce qu’il se passait dans la rue, Althea n’avait pas fait attention au jeune homme qui se dirigeait vers elle jusqu’à ce qu’il lui tapote l’épaule en l’appelant par un prénom qui n’était pas le sien. Les lunettes de soleils sur le bout du nez, le sourire aux lèvres, la demoiselle se retourna pour faire face au petit brun qui semblait totalement désemparé alors qu’il se rendait compte qu’il c’était trompé. Amusée par la situation, la blondinette lui signifia que son nom à elle était Althea. Un sourire s’étirant toujours plus devant sa réaction, elle savait que ce n’était pas gentille de se moquer mais il était si chou d’être aussi gênée. Cela ne lui arrivait pas souvent d’être prise pour quelqu’un d’autre, mais en général, la personne s’excusait rapidement et passait son chemin tête baissait. Combien de fois cela lui était aussi arrivé à la petite blonde ?

Elle voulut réagir, dire autre chose mais le jeune homme prit la parole avant elle et elle le regarda amusée. Avant même qu’elle ne puisse lui répondre, il était partit, lui tournant le dos. C’était dommage, il avait l’air gentil et sympa et Théa sentait qu’il méritait d’être connu. Pourtant elle ne lui courut pas après, non elle restât planté là, son sac à la main, attendant qu’il se passe quelque chose qui la fasse bouger, reprendre le cours de sa ballade. Mais alors qu’il n’avait que quelques pas, il se retourna en assurant que non il n’allait pas partir. Althea le regarda hébété, ne comprenant plus tout à fait la situation pour le coup. Lorsqu’enfin il prit la parole pour lui proposer d’aller prendre un café ou tout autre chose avec lui pour se faire pardonner. Celui lui donna le sourire et fit même rire la blonde. Puis elle reprit sa respiration pour lui répondre et le rassurer.

_ Oh je vous rassure, vous ne me faîte pas peur, les erreurs ça arrive à tout le monde !  

Théa leva la main et attrapa ses lunettes de soleil qu’elle déposa sur le sommet de sa chevelure, pouvant alors ancrer son regard dans celui du jeune homme. Repensant au prénom par lequel il l’avait interpellé, la demoiselle se dit que la jeune femme avec laquelle il l’avait confondu devait être importante pour lui, peut-être sa petite amie ? Ou une fille dont il espère qu’elle le deviendra ?

_ Et c’est avec plaisir que j’accepte votre invitation !

Puis elle tendit la main.

_ Althea, enchantée.



   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Sam 24 Jan - 22:04



oops.

Elle a ri. Je ne savais pas trop comment le prendre. Si je la faisais vraiment rire où si elle se foutait de ma gueule. Comme les deux situations étaient pareillement plausibles, j'ai juste attendu qu'elle me réponde, me contentant de rester plantée devant elle et de mettre mes mains dans les poches de mon jean. J'ai souri quand elle a repris son souffle et qu'elle m'a assuré que je ne lui avais pas fait peur. Tant mieux. Parce que j'ai vraiment cru un instant que je m'étais transformé en le type le plus flippant de la ville. Super la réputation. L'étranger flippant. Y avait mieux quand mieux.

Elle a retiré ses lunettes de devant ses yeux pour les mettre sur le somment du crâne, et nos regards se sont croisés. Elle avait des yeux noisettes, comme les miens, comme ceux de Maëlle. Ces derniers ont surgi dans mon esprit et j'ai fait tout mon possible pour les chasser - en vain. Mon sourire s'est élargi quand elle a accepté mon invitation, comme elle l'avait si bien dit, et j'ai saisi la main qu'elle m'a tendue.

« Moi de même, Althea. Szymon. J'vous jure que quand on se connaîtra mieux, je vous apprendrais à l'écrire. »

On a pas bougé pendant quelques secondes, et puis je lui ai fait signe d'avancer devant moi, en ouvrant mon bras gauche. Elle a fait quelques pas, je l'ai suivie, l'ai rattrapée. On a marché, jusqu'à ce qu'on trouve une terrasse à l'air vraiment cool. Les serveurs avaient des nœuds papillon rouges, et les serveuses un fleur en tissu de la même couleur dans leur cheveux, un peu du genre pin-up. Adorable. On s'est assis à une table de quatre, même si on était que deux. On a tourné la tête vers l'ardoise accroché contre le mur du café pour faire notre choix. Je l'ai laissé choisir en première quand un garçon est arrivé, et j'ai parlé après elle - une menthe à l'eau, avec plein de glaçons. Il a hoché la tête, on l'a remercié, et il nous a laissés.

« Alors ! Vous vivez ici, Althea ? »
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Mar 27 Jan - 23:05




   

Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Il la faisait bien rire ! Et dire qu’il pensait lui avoir fait peur. S’il savait ne serait-ce que la moitié des choses qu’elle avait vu la blondinette et des choses vraiment effrayants, a vous donner des cauchemars pendant des jours et des jours. Alors un jeune homme qui vous aborde en vous prenant pour quelqu’un d’autre et qui part presque en courant parce qu’il ne sait pas trop comment réagir autrement, cela ne lui fait pas peur. Bien au contraire, elle trouve ça mignon. C’est pour ça qu’elle a le sourire jusqu’aux lèvres et qu’elle laisse même s’échapper un petit rire. Puis elle retire ses lunettes de soleil pour le regarder dans les yeux pour plongés son regard dans le sien et se présenter comme il se le doit.

_ Ah oui je veux bien je ne suis même pas sur de savoir comment le prononcer ! Mais tu peux déjà commencer par me tutoyer, je n’ai pas non plus dix ans de plus que toi et maintenant que tu connais mon prénom je ne suis plus une inconnue.

Lui adressant un petit clin d’œil, ils restèrent quelques secondes ainsi, à se fixer sans faire le moindre geste. Puis Szymon lui fit signe d’avancer et c’est ce qu’elle fit, prenant la direction de la rue, ne savant même pas où ils allaient pouvoir aller. Au final ils s’installèrent a la terrasse d’un café qui, il fallait le dire, avait beaucoup de style. Un serveur vint rapidement prendre leur commande, Althea prit un thé glacé bien frais alors que le jeune homme au prénom un peu bizarre demanda une menthe à l’eau avant de lui demander si elle vivait ici. C’est vrai qu’il y avait de quoi la prendre pour une touriste à flâner ainsi dans les rues de la ville, un sac de vêtement à la main.

_ Oui depuis de nombreuses année maintenant. Avec ma mère nous avons quitté Londres alors que je devais avoir cinq ou six ans. Et toi ? Je me doute à ton nom que tu n’es pas d’ici !

Oui c’était très perspicace pour un futur agent fédéral, mais après tout elle ne commençait sa formation sur le terrain que dans quelques jours alors elle pouvait se permettre de ne pas trop faire fonctionner ses neurones pour les jours à venir.




   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Dim 1 Fév - 0:16



oops.

J'ai hoché la tête quand elle m'a presque ordonné de la tutoyer. Je n'ai rien répondu, parce que je savais que j'allais m'embrouiller entre le vous et le tu et que j'allais très certainement avoir l'air encore plus ridicule une fois mes pinceaux emmêlés. J'ai répondu à son clin d'oeil par un clin d'oeil, et je me suis alors rendu compte que je n'avais jamais fait de clin d'oeil à quelqu'un que j'avais rencontré la minute précédente.

Après avoir marché quelques centaines de mètres sans rien à dire et s'être installés à la terrasse de café franchement cool, on s'est retrouvés assis face à face, elle avec son thé glacé, et moi avec ma menthe à l'eau. Je me sentais étonnement à l'aise. Ça me surprenait réellement, de ne pas bégayer à chaque mot que je faisais sortir de ma bouche. Le malaise qui m'avait saisi à l'instant où j'avais réalisé m'être trompé de personne commençait à s'estomper et, à en juger par le fait que Althea était certainement l'une des personnes les plus adorables qu'il m'ait jamais été donné de rencontrer, je ne pouvais pas ne pas être certain qu'il allait bientôt complètement disparaître. J'hochai la tête alors qu'elle répondait à ma question. Quitter Londres pour Winston Oaks Hills, ça pouvais sembler inexplicable, mais ça l'était complètement à mes yeux. Moins de monde, la mer à quelques dizaines de kilomètres, la campagne... Ayant grandi dans une des plus grandes villes de mon pays et d'Europe, je savais à quel point être citadin pouvait être usant et fatiguant, à l'usure. J'ai lâché un petit rire lorsqu'elle m'a retourné ma question, la justifiant par le fait que je portais un nom sans consonance britannique. Du tout.

« Quel sens de l'observation ! Ces anglais, décidément, ils me surprennent un peu plus chaque jour. »

J'ai souri, ai pris une gorgée de mon verre de menthe, et ai continué.

« Je suis né dans le Sud de la Pologne, et c'est là que j'ai toujours vécu. Jusqu'à l'année dernière, en fait, quand j'ai décidé de venir ici. C'était en quoi, décembre ? Ouais, voilà, en décembre. Ma soeur m'a suivi. Et tant mieux, parce que sinon, je me serais bien fait chier, les deux premiers mois. »

Une nouvelle gorgée de menthe, avant de regarder un peu autour de moi, sans pouvoir m'empêcher de scruter le visage des rousses qui croisaient mon regard, cherchant à savoir si l'une d'entre elles pouvaient être Ismaëlle. J'ai pincé mes lèvres au bout de quelques secondes, avant de rapidement reporté mon attention sur Althea et de lui sourire. Ça y est. La gêne et le malaise étaient partis.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Mar 3 Fév - 13:12




   

Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Alors même qu’elle venait à peine de le rencontrer et de commencer à discuter avec lui, Althea appréciait déjà le jeune homme qui l’avait pris pour quelqu’un d’autre. Il y avait un je ne sais quoi dans sa façon de faire, de réagir, qui faisait qu’il plaisait bien à la demoiselle, mais attention pas dans le sens où elle allait tenter de le draguer, non plutôt dans le sens où elle sentait qu’il pouvait devenir un ami fidèle et avec qui elle s’entendrait plus que bien. Et souvent la Miss Teller ne se trompait pas là-dessus, la preuve avec Matéo, qui était aujourd’hui son meilleur ami. Ils prirent donc le chemin des rues de la ville à la recherche d’un endroit où boire un coup, ce qu’ils trouvèrent assez rapidement et ils prirent place en terrasse, profitant du soleil. Aly posa ses affaires à coté de sa chaise avant de se pencher sur la carte des boissons avant de finalement choisir un thé glacé. Rien de mieux pour une journée de Juillet. Szymon commença alors par lui demander si elle habitait ici. En effet, Althea n’était pas une touriste, bien qu’elle ne soit pas d’ici à la base, mais elle était née à Londres, où elle avait vécu quelques années avant que sa mère n’ait besoin de changer de vie suite au décès de son mari.  Et puis il fallait dire que la ville où elles s’étaient installés était bien sympathique et beaucoup plus agréable que la grande ville qu’elles avaient quittés.

Alors qu’elle lui retournait la question, Althea fut amusé par le rire de son nouveau camarade. Oui, un sens de l’observation elle en avait un gros. Bien qu’elle puisse le prendre comme une moquerie, la blondinette fut amusée par sa réplique. Elle fut par contre étonnée par ses origines. Il était bien loin de la Pologne le petit et en plus sans ses parents. Aly n’osait même pas imaginer ce que cela pouvait être de vivre loin de sa famille, mais heureusement sa sœur se trouvait aussi ici.

_ Hé bien on peut dire que tu es loin de chez toi. J’espère au moins que l’Angleterre te plait.  

Le regardant dans les yeux, elle but une gorgée de sa boisson rafraichissante avec l’envie de lui poser une question vraiment indiscrète mais qui l’intriguait énormément. Et cela concernait la fameuse Ismaëlle. Althea sentait que la jeune fille qui portait ce nom devait être importante pour Szymon, sinon il n’aurait pas réagit de cette façon. Finalement la question s’échappa de sa bouche.

_ Et c’est pour cette Ismaëlle que tu es venu ici ?  

Puis elle s’excusa tout aussi vite de son indiscrétion.

_ Désolée si je suis un peu trop indiscrète, je crois que c’est une déformation professionnelle de poser autant de question et de vouloir en savoir toujours plus.  
 


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Jeu 12 Fév - 14:53



oops.

J'ai souri à sa remarque, me rendant compte d'à quel point est-ce que ça pouvait sembler complètement dingue. Un polonais de vingt-deux ans qui quitte son pays, sa famille et ses amis juste pour venir à Winston Oaks Hills. Fallait être taré, y avait pas de doute. Mais n'était-ce pas ce que les rares personnes que j'avais fréquenté en Pologne m'avait toujours répété ? T'es taré, Czajkowski. Et il me l'avait redit, le jour où je leur avait annoncé mon départ. T'es taré, Czajkowski. Ouais, complètement. Mais que serait la vie sans un grain de folie ? La vie était trop courte pour ne pas être vécue.

« Quand j'étais gosse, je connaissais la carte de l'Angleterre par coeur. Mais j'étais incapable de placer Cracovie sur celle de Pologne. Tu te rends compte un peu ? Ce pays m'obsède, en fait. C'était un rêve de venir vivre ici. »

On s'est regardés pendant quelques secondes, sans savoir quoi dire. On a bu une gorgée de nos boissons respectives en même temps, et ça m'a fait sourire. Ça faisait quoi, dix minutes qu'on se connaissait ? Peut-être un peu plus. Mais c'était suffisant pour me faire croire que cette fille était une perle. Elle avait accepter de venir boire un coup à une terrasse alors que je l'avais prise pour quelqu'un d'autre, sans même qu'elle soit rousse. Si c'était pas merveilleux. Moi qui avait toujours galéré comme un bleu pour me faire des amis, voilà que tout me semblait soudain plus facile.

J'ai cependant failli m'étouffer quand le nom d'Ismaëlle est sortie de sa bouche. Je me suis penché en avant, par réflex, j'ai posé mon verre sur la table et, dans un geste furtif, me suis emparré d'une des serviettes en papier qu'on avait mises à notre disposition pour m'essuyer les lèvres et le menton. Je toussotais alors qu'elle s'excusait et je secouais la main pour lui faire signe qu'elle n'avait pas à le faire, reprenant mon souffle comme je le pouvais.

« T'es dans la police ? Avocate, un truc du style ? »

Contournement de la question. J'étais devenu très doué dans cette discipline. Et au final, alors qu'elle ne me répondait pas et qu'elle me regardait comme si elle voulait m'extirper les mots de la bouche, j'ai soupiré et me suis adossé de nouveau contre ma chaise, me retrouvant à jouer nerveusement avec la paille de mon verre de menthe.

« C'est ma correspondante depuis que je suis au collège. Et, hm, on est proches. Très proches, en fait. Le truc c'est qu'elle est ici, et moi j'étais là-bas. Donc j'suis venu, tu vois. Je voulais la voir. Mais ça fait un an que je poireaute comme un con. J'ose pas aller la voir, tu comprends ? Et à chaque fois qu'elle apparaît, bim, j'me cache comme un lâche. »

J'ai baissé les yeux vers ma paille, avec laquelle je jouais toujours.

« Sauf tout à l'heure, là. Mais je me suis gouré. Mais c'est pas grave, j'ressors gagnant au final ! »

Un sourire, une gorgée de menthe, et le sujet était clos. Je l'espérais. S'il y avait bien un truc dont je n'aimais pas parler, c'était elle.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Sam 14 Fév - 13:54







Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Tout le monde à une raison d’aller s’installer ailleurs que dans la ville où l’on est née. Pour le travail, pour la santé, pour l’amitié et même pour l’amour. Pour Althea et sa mère, cela avait à cause de la douleur et du fantôme du père de la blondinette. Même si elle était trop petite pour s’en rendre compte à l’époque, aujourd’hui elle comprenait les raisons qui l’avaient poussé à partir loin de la capitale pour une petite ville plus tranquille dans les terres du continent.  Où le papa n’avait jamais mis les pieds. Où elle n’avait pas l’impression de le croiser à chaque coin de rue. Et cela avait payé, puisqu’elle avait rencontré quelqu’un d’autre. Quant à Thea, elle avait rencontré Matéo, elle aussi y avait gagné quelque chose au final. Pour le polonais, l’Anglaise ne connaissait pas encore les raisons de sa venue ici, mais elles devaient être bonne, surtout si c’était pour une fille. L’amour était la meilleure chose qui existe au monde, même si la demoiselle ne le connaissait pas encore. Du moins pas cet amour là. La réponse de Szymon fit rire la blondinette. Elle qui vivait depuis toute petite en Angleterre ne voyait plus ce qu’il y avait d’aussi attrayant dans ce pays là, mais pour les étrangers c’était toujours différent, comme elle rêvait d’aller s’installer aux Etats-Unis depuis qu’elle y avait fait sa formation, mais elle savait aussi que ce ne serait jamais possible. Jamais elle ne pourrait abandonner sa vie ici.

_ Alors je suis ravie que tu réalise ton rêve !

C’était beau de voir ça. Althea aussi en avait des rêves, comme celui de servir son pays, même si c’était plus en mémoire pour son défunt père qu’elle le faisait. Bien sûr cela lui plaisait aussi, même si elle venait tout juste de commencer et qu’elle se doutait que ce ne serait pas facile. Puis un petit silence s’installa et bizarrement, il n’était pas du tout gênant. Elle se mit à sourire en constatant qu’ils s’étaient mis à boire en même temps. Puis Aly posa la question qui la démangeait depuis que le jeune homme l’avait prise pour quelqu’un d’autre. Et en voyant sa réaction, elle sut qu’elle avait mis dans le mille mais s’empressa tout de même de s’excuser de son indiscrétion. Après tout cela ne faisait pas longtemps qu’ils se connaissaient, il n’avait peut-être pas envie d’en parler. Elle ne répondit pas tout de suite à sa première question, attendant d’avoir la réponse à la sienne avant tout. C’est qu’elle était curieuse parfois la blondinette. Elle ne put s’empêcher de sourire, comprenant parfaitement ce qu’il pouvait vivre. Ce n’était jamais évident c’est choses là.

Réfléchissant par quoi elle devait commencer à répondre, elle choisit la première question.

_ Un truc du style oui. En faite, j’entame bientôt la deuxième partie de ma formation pour devenir agent fédéral.

Puis elle revint sur ce qu’il venait de lui dire.

_ Pas sûr que tu dise cela une fois que tu me connaitras un peu mieux mais je suis heureuse que tu te sois trompé, et aussi de t’avoir rencontré !

Après tout, Théa venait sûrement de se faire un nouvel ami, et elle ne pouvait pas en être plus ravie que ce soit le jeune Polonais qui semblait plus que sympathique. Tentant de trouver les mots qu’il faut, la blondinette se mit à lui répondre.

_ Il faut que tu arrive à trouver le courage de lui dire ce que tu ressens pour elle. Peut-être qu’elle n’attend que cela. Enfin je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’a faire, on en a tous fait l’expérience un jour.

Bien que pour Althea cela remonte au banc de l’école. A y réfléchir, cela faisait bien trop longtemps qu’elle n’avait pas été amoureuse, faute de trouver la bonne personne.
 
 


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE ᴥ przytul mnie
avatar
FONDATRICE ᴥ przytul mnie

∞ prénom/pseudo : DARBYSHIRE (paula)
∞ papotages : 678

∞ avatar : ♦ dylan o'brien

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Sam 18 Avr - 11:04



oops.

Réaliser mon rêve. Oui, c'était parfaitement ce dont il s'agissait. Au collège, ou même au lycée, c'était moi, le type bilingue avec qui la professeur d'anglais tapait la discute en cours, après avoir eu sa dose d'exaspération pour l'heure. Les polonais, en général, se débrouillaient plutôt bien en langue, mais il y avait toujours cette classe de retardés qui restait bloquée au niveau primaire. Et, dans cette même classe, il y avait toujours celui qui levait la main à chaque question, qui n'avait jamais moins de 18 de moyenne, qui s'ennuyait profondément parce que lui, il savait tellement plus. Combien de fois est-ce que je m'étais imaginé débarquer sur les côtes britanniques, mon sac et mon espoir à la main ? Trop de fois. Tous ces après-midi passés devant mon ordinateur à rêver un vie au Royaume-Uni. Et m'y voilà. Je souris à la jeune British en face de moi, et on prend toutes les deux une gorgée de notre verre en même temps, ce qui nous fait sourire de plus belle.

« Agent fédéral, rien que ça ? Tu m'étonnes que j'arrive pas à pas répondre à tes questions. »

Ça, c'était cool, aussi, comme rêve. J'en avais plus, moi, des projets de la sorte. J'étais bien, derrière mon comptoir du Starbucks Coffee, mon tablier noué à la taille et mon marqueur à la main. Même si, d'une certaine façon, Ismaëlle était une sorte de rêve, au final. Qui, bizarrement, semblait plus inaccessible que l'Angleterre.

« C'est le genre de fille après qui tout le monde court. Il se passe pas deux mois à la suite dans l'année où elle est toute seule. Non, je te jure, c'est quasiment impossible. »

Quasiment. Juste quasiment. Il y avait forcément une brèche quelque part.

« Enfin, merci, hein ! C'pas souvent que des inconnus aident les gens comme ça. »
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ᴥ whoever whenever
avatar
ADMIN ᴥ whoever whenever

∞ papotages : 342

∞ avatar : Alona Tal

MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   Mer 22 Avr - 8:18







Szymon & Althea
Ah non, je ne suis pas rousse!

Althea est bien là, profitant des rayons du soleil sur la terrasse d’un café et en plus en bonne compagnie. Elle ne sait pas pourquoi, mais la demoiselle sent que le jeune homme qui lui fait face, elle le reverra, et qu’il deviendra un bon ami. Une fois passé la gêne de l’avoir confondue avec quelqu’un, il semble un peu plus à l’aise, et ils se mettent à discuter tous les deux. Lorsqu’il lui dit son nom, elle se met à sourire, elle avait déjà remarqué à son accent qu’il n’était pas anglais, mais là elle se demandait carrément de quel pays il débarquait. Elle n’allait pas encore s’essayer à prononcer ce qu’elle avait entendu, ne voulant pas l’écorcher.  Le jeune homme avoue que c’était un rêve pour lui de venir s’installer ici. La blondinette sourit, elle comprend, elle ce dont elle rêve c’est de faire le tour du monde et de servir son pays, comme son père a pu le faire, elle veut le rendre fière par-dessus tout. Alors c’est bien qu’il ait réussi à réaliser son rêve. Tout le monde devrait pouvoir le faire. Théa lui parle alors de son métier, ou du moins futur métier puisqu’elle vient de rentrer après avoir passé sa formation aux Etats Unis. Dans quelques jours elle commencera à travailler, en tant que stagiaire, si l’on peut dire. Elle doit encore être formée pendant deux ans sur le terrain avant d’avoir le titre officiel d’Agent Fédéral. La demoiselle se met à sourire.

_ D’ailleurs, faut que tu ne le dises à personne, sinon tu sais… Bah je serais obligé de m’assurer que tu garde le silence.

La jeune femme se met à rire, en voyant l’expression de son nouvel ami. Elle aime bien faire ce genre de blague. Bien sûr il ne faut pas qu’elle cri sur tous les toits ce qu’elle fait dans la vie, et encore moins ce qu’elle fera au cours de ces journées, mais ce n’est pas non plus un secret d’état. Un grand sourire, pour lui montrer à quel point elle est sérieuse, et Althea reprend.

_ Désolée, blague de mauvais gout. En vrai c’est cool, mais faut pas avoir peur de se mettre en danger et de poser des questions. Enfin je crois, parce que je n’ai pas encore terminé ma formation.

La blonde porte son verre à ses lèvres, en pensant aux quelques jours de vacances qui lui reste avant de vraiment commencer ! En faite elle est même impatiente. Puis revenant sur le fait qu’elle avait été prise pour quelqu’un d’autre, et vu la réaction du jeune homme, Aly se doutait bien qu’elle devait compter pour lui, et elle demanda plus de précisions.

_ Ah ouais je vois le genre. Mais peut-être qu’elle fait ça parce qu’elle n’a pas encore trouvé le bon. Elle n’attend peut-être que toi…


Althea le regarde avec insistance, essayant de voir s’il a compris le message. Elle se met à sa place, elle comprend ce qu’il peut ressentir, même si elle n’est pas dans le même cas que lui, mais plutôt de la demoiselle de son cœur. Elle boit une nouvelle gorgée avant de se remettre à sourire. Il est si chou ce petit gars.

_ Oh mais ce n’est rien. En faite c’est mon passe temps de boire des verres avec des inconnus et leurs poser tout un tas de questions.

Petit clin d’œil.   
 


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]   

Revenir en haut Aller en bas
 

ALTHEA&SZYMON ▼ oops, sorry, i'm just in love [SUMMER 2014]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» OOPS ! Terra Mystica
» *Oops* It's me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UP IN TREES ♡  ::  :: this is the end :: archives rp-